Connect with us

People

Kheira Hamraoui « encore sonnée » : elle révèle avoir perdu plusieurs kilos après sa terrible agression

Published

on

Alors que l’enquête sur son agression se poursuit, Kheira Hamraoui a accepté d’accorder une entrevue à « Paris Match ». La footballeuse y décrit son mal-être suite à cet évènement traumatisant et évoque sae perte de poids.

C’est le genre de moment qui marque une vie à tout jamais. Le 4 novembre 2021, Kheira Hamraoui rentre à son domicile dans la voiture de sa coéquipière au Paris Saint-Germain Aminata Diallo lorsqu’elle est victime d’une terrible agression. Deux hommes cagoulés l’obligent à sortir de la voiture avant de la rouer de coups, principalement au niveau des jambes. « Il me traîne au sol, m’insulte. (…) Quand il a sorti sa barre de fer, cachée sous sa veste, j’ai cru voir un grand couteau… J’étais persuadée qu’il allait me tuer », raconte la footballeuse de 32 ans dans une interview accordée à Paris Match qui est publiée dans le magazine d’aujourd’hui.

Une expérience traumatisante et après plusieurs mois d’enquête, les policiers de la brigade de répression du banditisme de la police judiciaire de Versailles décident d’interpeller sa coéquipière, Aminata Diallo. Cette dernière est désormais l’une des principales suspectes dans l’enquête sur l’agression de Kheira Hamraoui même si ses avocats continuent de clamer son innocence dans les médias. Pourtant, pendant de longs mois, Kheira Hamraoui a été la cible de terribles rumeurs sur son compte et notamment sur les réseaux sociaux, beaucoup s’en prenant à elle et colportant des rumeurs la concernant.

Lire Aussi  Karim Benzema, plusieurs kilos en moins : sa méthode infaillible et sans acidité révélée

C’est dur d’accepter d’avoir survécu à cette terrible attaque, puis d’avoir été humiliée

Une période extrêmement difficile pour la jeune femme, comme elle l’explique. « Depuis dix mois, j’essaie de me reconstruire, une spécialiste m’aide à vivre avec ce traumatisme. C’est dur d’accepter d’avoir survécu à cette terrible attaque, puis d’avoir été humiliée par une campagne de harcèlement d’une violence inouïe », lâche-t-elle.

Une perte de poids et un « calvaire infernal »

Si la situation semble en voie de s’arranger avec la résolution possible de l’enquête, Kheira Hamraoui a vécu l’enfer comme elle l’explique et la situation lui a fait perdre du poids. « Aujourd’hui encore je suis sonnée. J’ai perdu l’appétit et presque 6 kilos. Le jour, je crains une nouvelle agression. La nuit, j’ai le sommeil léger, agité par des cauchemars qui reviennent en boucle », raconte-t-elle dans un témoignage poignant.

Lire Aussi  Rofrane Bambara (Familles nombreuses) de nouveau malade : elle annonce une mauvaise nouvelle

Si elle possède une grosse force de caractère et qu’elle fera tout pour retrouver une vie normale, Kheira Hamraoui vit encore aujourd’hui des moments très compliqués. « Je vis un calvaire infernal, irréel », conclut-elle.

Kheira Hamraoui pas du tout soutenue par le PSG

Paris Match demande alors à la footballeuse si le PSG l’a soutenue lors de cette période extrêmement difficile, et sa réponse est sans détour ! « Pas du tout, je n’ai jamais reçu de soutien ni message du club ou de la Fédération française. Les intérêts sportifs sont leurs seules priorités; l’humain ne compte pas« , rétorque Kheira Hamraoui qui va même encore plus loin dans sa réflexion. « Seuls Corinne Diacre, sélectionneuse des Bleues et mon entraîneur Didier Ollé-Nicole m’ont épaulée… A quel prix ! Ce dernier est même une victime collatérale de mon histoire : depuis, il a été écarté [sous prétexte d’une rumeur non fondée de comportements inappropriés vis-à-vis d’une joueuse mineure]. Je suis tellement déçue« , partage-t-elle. Kheira Hamraoui assure pourtant n’en vouloir à personne et ne pas avoir de haine. « Chacun doit prendre ses responsabilités et assumer ses actes« , déclare-t-elle malgré tout.

Lire Aussi  Anne Nivat et Jean-Jacques Bourdin, un "coup de foudre" : elle évoque leur "couple fusionnel"

Aminata Diallo reste présumée innocente des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement définitif.

Retrouvez l’interview de Kheira Hamraoui en intégralité dans Paris Match en kiosque le 29 septembre 2022 .

Á La Une