Connect with us

People

« Trop lourde à révéler » : Gad, Arié et Judith Elmaleh évoquent leur sombre histoire familiale longtemps restée secrète

Published

on

Dans la famille Elmaleh, il y a Gad, le grand frère, Judith, la cadette, et Arié, le petit dernier né des amours entre Régine et David Elmaleh, parents fiers et épanouis. Mais dans le clan, on compte aussi Mimi, grand-mère disparue à la vie bouleversée par les coutumes et traditions de l’ancien temps. Des secrets lourds qui ont laissé les enfants sans voix.

L’année 2023 sera l’année des Elmaleh. Plus personne ne présente Gad et Arié, les deux frères du clan sur le devant de la scène depuis des années. Les parents, Régine et David, ont déjà été présentés. Celle que l’on connaît moins en revanche, c’est Judith, la petite soeur. Celle que l’on découvrira dans Reste un peu, le prochain film de Gad attendu le 16 novembre prochain mais qui s’est déjà plus ou moins présentée toute seule. Le 22 septembre dernier, elle publiait chez Robert Laffont Une reine, biographie familiale riche en secrets au sujet de Mimi, la grand-mère paternelle adorée.

Lire Aussi  Lilian Thuram aux anges : Didier Deschamps a réservé une énorme surprise dans sa liste !

Si l’art les rapproche, la révélation familiale sur la grand-mère a secoué et uni encore un peu plus Gad, Judith et Arié Elmaleh. Eux ont toujours grandi avec Mimi : « Officiellement, notre grand-mère a toujours été Mimi. Mais on nous a caché l’histoire. Mes parents nous disaient que la première épouse de notre grand-père était notre arrière-grand-mère, confie Judith à Paris Match. Forcément, elle était très âgée. Une histoire dingue. […] Un jour, j’ai vu mon grand-père embrasser sur la bouche celle que je pensais être mon arrière-grand-mère ! J’ai refoulé cette image pour l’oublier. Ce n’est qu’à 32 ans que j’ai découvert la véritable histoire de Mimi. […] J’étais sans voix.« 

Cette histoire, c’est celle d’un mariage forcé avec son oncle, la naissance de 7 enfants dont les 3 aînés seront donnés à la première épouse n’ayant pas réussi à tomber enceinte. Mais contrariée de ne pas garder ses enfants pour elle, Mimi force le ton à l’arrivée de son quatrième enfant, David, le papa de Gad, Judith et Arié. Seul mot d’ordre pour ne pas contrarier la fratrie, se taire : « Toute ma vie, mon père m’avait raconté des histoires pour ne pas me raconter sa propre histoire. […] [C’était] trop lourd à révéler.« 

Lire Aussi  Eric Zemmour pas empathique avec les enfants ? Mélissa Theuriau cash sur le candidat

Pas de rancoeur, d’animosité envers les parents qui ont voulu protéger leurs enfants, au contraire. Les conseils de Mimi et les moments qu’ils ont tous partagés avec elle prennent tout leur sens : « Si tu n’es plus heureuse en mariage, promets-moi de partir » lançait-elle à Judith. A la promesse de Gad Elmaleh de « trouver une femme qui cuisinera comme [elle] les meilleures dafinas« , Mimi s’agace : « Tu cherches une femme ou une employée ? » Malgré tout, Mimi a gardé le sourire, l’une des images qui restera gravée dans tous les esprits, celui de Judith, tout particulièrement : « Elle était si heureuse. Je n’oublierai jamais son sourire… Celui d’une reine. »

Partager:

Share on Reddit
Lire Aussi  Hillary : son bébé Matteo opéré pour deux malformations du coeur, elle donne de ses nouvelles
Share on WhatsApp Share on Telegram

Á La Une