Connect with us

People

« Il était mauvais, mauvais… »: Marion Cotillard, ce film avec Guillaume Canet qu’elle a détesté tourner

Published

on

Si Marion Cotillard (qui fête aujourd’hui ses ans) choisit minutieusement ses films, l’actrice ne cache pas qu’elle n’a pas toujours pris les bonnes décisions. C’est en tout cas ce qu’elle affirmait en 2012 au sujet de « Dernier vol », drame de Karim Dridi dans lequel elle donnait la réplique à Guillaume Canet.

Même les meilleurs ne sont pas à l’abri d’une erreur. Marion Cotillard est bien placée pour le savoir. L’actrice, oscarisée pour sa prestation formidable dans La Môme, n’est pas fière de tous les films dans lesquels elle s’est montrée. L’un d’eux concerne Guillaume Canet. Dans Dernier vol, sorti en 2009, Marion Cotillard lui donnait la réplique. Et visiblement, cette collaboration n’est pas celle qu’elle a envie de retenir.

Lors d’une table ronde organisée en 2012 par The Hollywood Reporter, Marion Cotillard était revenue sur cette très mauvaise expérience. Son partenaire de l’époque n’y était d’ailleurs pour rien. D’après l’actrice, le gros problème n’était autre que le réalisateur Karim Dridi : « Il était mauvais, mauvais, mauvais, se souvient l’actrice. Il n’avait aucune idée de ce qu’il voulait faire, avait-elle déclaré. J’ai passé deux mois dans le désert [le film se déroulait dans le Sahara, ndlr] à vouloir le tuer. » Elle affirmait même avoir préparé un discours au cas où les Gérard [cérémonie satirique récompensant le pire de la télé et du cinéma, ndlr] la récompenseraient.

Lire Aussi  Nicolas Waldorf (Incroyables transformations) "à nouveau célibataire" : son petit-ami l'a quitté

Loin d’être indifférent aux propos de la comédienne qu’il avait choisie, Karim Dridi s’était défendu. Et face aux attaques plutôt vives de Marion Cotillard, le cinéaste n’avait pas pris de pincettes. En 2013 dans Sud Ouest, Karim Dridi ne mâchait pas ses mots : « Pourquoi Marion Cotillard n’a-t-elle pas dit ce qu’elle avait sur le coeur à la sortie du film en 2009 ? Quand je l’entends aujourd’hui dire qu’elle ne peut pas être bonne quand elle n’aime pas le réalisateur, je suis sidéré. Si elle n’est pas pro, alors qu’elle rende le chèque de 1 million de dollars pour les huit semaines de tournage qu’on lui a donné.« 

L’histoire ne dit pas si Marion Cotillard a rendu l’argent, mais Karim Dridi ne s’était pas arrêté là, assénant le coup de grâce concernant l’actrice un peu plus tard : « Il faudra aussi qu’elle apprenne à mourir. » Pour rappel, la comédienne de 47 ans avait longtemps fait l’objet de moqueries sur la Toile après sa scène de mort pas vraiment réussie dans Batman, The Dark Knight Rises. Marion Cotillard n’avait d’ailleurs pas contredit les avis de tous : « Quand je fais du mieux que je peux pour trouver l’authenticité dans chaque personnage, se voir résumée à une scène, ce n’est pas forcément hyper-agréable. Après, il faut savoir rire de tout. » Elle ne rira plus de tout avec Karim Dridi en tout cas.

Lire Aussi  Anaïs Camizuli hospitalisée deux fois : révélations sur une injection aux fesses et une plainte

Á La Une