Connect with us

Divertissement

Upcycling : Bobby Kolade, le créateur qui revend les fripes dans les marchés occidentaux

Published

on

Avec sa marque Buzigahill, nommée d’après une colline de Kampala, le jeune designer s’est donné pour mission de récupérer, redessiner, recouper et surtout revendre au prix fort les vêtements de seconde main jetés par les consommateurs occidentaux et qui échouent en Afrique, où ils s’amoncellent sur les étals des marchés ou dans des décharges.

Une pratique connue sous le nom d’« upcycling », qu’on pourrait traduire grossièrement par « recyclage par le haut », et qui consiste à créer à partir de pièces recyclées un produit de plus grande qualité que le matériau d’origine. Visuellement, le pari est réussi car derrière le projet artistique, Buzigahill est avant tout une démarche engagée.

Malgré le titre provocateur de sa première collection, Buzigahill n’est pas qu’un pied de nez aux injustices de la mode mondialisée. Bobby Kolade ambitionne de surfer sur ce premier succès dans le haut-de-gamme pour financer ses projets sociaux et développer son ONG, Aiduke Clothing Research, destinée à aider les autres créateurs ougandais à toucher un public international.

Lire Aussi  Voici 5 avantages du jeûne pendant le Ramadan

l’Afrique en mode collectif

The Ugandan designer who upcycles British cast-offs – and returns them to  sender - Positive News

Une deuxième ligne, plus accessible et à destination cette fois du marché local, est déjà en préparation. « C’est important pour nous de voir des Ougandais porter des vêtements fabriqués en Ouganda par des Ougandais », martèle Bobby Kolade, qui affirme vouloir inscrire sa démarche dans une transformation structurelle de l’économie.

« Tant de choses doivent encore changer avant que l’Ouganda rouvre des usines textiles et produise ses propres vêtements à partir de ses matières premières. De notre côté, il faudra soutenir l’industrialisation du secteur par des investissements massifs et en fournissant les infrastructures nécessaires. Mais il faudra aussi que l’Occident tire un trait sur sa propre addiction à la “fast fashion”. »

This Ugandan fashion designer is upcycling donated clothes and selling them  back where they came from | CBC Radio

Partager:

Lire Aussi  Togo / Ministre Cina Lawson : “Les Togolais ont de plus en plus accès à l’internet haut débit … Les prix de la connectivité ont également baissé”
Share on Reddit Share on WhatsApp Share on Telegram
Advertisement

Á La Une