Connect with us

Divertissement

Coupe du monde 2022 / Religion : la célébration des joueurs équatoriens face au Qatar fait réagir

Published

on

Difficile premier match de son histoire à la Coupe du monde pour le Qatar. Jouer à domicile n’a pas suffi pour éviter une cinglante défaite face à l’Équateur (0-2) qui n’a pas eu à forcer son talent pour l’emporter grâce à un doublé de son capitaine Valencia.

Dans un contexte de critiques récurrentes contre le Qatar en matière de respect des droits humains, les organisateurs avaient voulu placer la cérémonie d’ouverture sous le signe du “respect et de l’inclusion”, selon leur communiqué. 

Le tout dans un magnifique écrin, le stade Al-Bayt, à Al-Khor, à 50 kilomètres au nord de Doha, conçu pour rappeler les tentes bédouines. Une intention parfaitement exécutée pour ce stade 60 000 personnes, construit spécialement pour la Coupe du monde.

“Des personnes de races, de nationalités, de croyances et d’orientations différentes se réuniront ici au Qatar et autour d’écrans sur tous les continents”, a déclaré l’émir, Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani. “Qu’il est beau pour les gens de mettre de côté ce qui les sépare pour préserver leur diversité et ce qui les unit en même temps”.

Lire Aussi  Ligue des Champions: Simone Inzaghi tacle André Onana après sa première avec l’Inter Milan

Et il semble que la déclaration du Cheikh prend enfin tout son sens. En effet, après le premier but, les joueurs équatoriens ont célébré leur but en se mettant à genoux, pointant leurs doigts vers les cieux, en signe d’affirmer leur croyance chrétienne dans un pays musulman.

Et contrairement à tout ce que l’on pouvait imaginer, leur geste a été respecté par leurs hôtes, qui n’ont à aucun moment, fait mine de révolte. De quoi montrer que cette fête de football s’annonce épatante.

Advertisement

Á La Une