Connect with us

Divertissement

Diam’s lynchée après sa conversion à l’Islam, l’ex-rappeuse a sombré… Très émue, Vitaa raconte !

Published

on

Diam’s a des choses à dire… Celle qui a déchaîné les passions dans l’industrie musicale a préféré se retirer pour mieux se retrouver. Un choix qu’elle ne regrette pas. C’est via sa foi que cette dernière a retrouvé la paix. Dans son documentaire baptisé « Salam », l’heureuse maman de trois enfants s’est livrée comme jamais. Mélanie Georgiades de son vrai nom revient de loin. Elle qui a connu la lumière a également vécu une véritable descente aux enfers il y a quelques années déjà.

Un temps à cause de ses tourments, Diam’s a même voulu en finir. Mais grâce à sa conversion à l’Islam, la principale intéressée a su trouver un sens à sa vie. « J’ai été folle », a révélé l’interprète de « Marine » pour Le Parisien.« J’ai perdu la raison. J’ai été shootée par des médicaments qui m’éteignaient puis me désinhibaient. Quand je me retrouve en hôpital psychiatrique, je ne peux parler à un psy que vingt minutes par jour, alors que moi, c’est cinq heures que j’ai envie de parler ! J’ai l’impression de revenir de la mort. J’aurais dû être morte ».

Lire Aussi  LPDLA5 : l’émission fake avec des acteurs ? Les internautes en sont persuadés

« C’était une polémique incroyable… »

Étant mal dans sa peau, Diam’s a plusieurs fois sombré sous le regard impuissant de son entourage. À en croire ses proches notamment Nicole son ancienne manageuse, l’ex-rappeuse se scarifiait. En 2010, Diam’s tire sa révérence au grand dam de son public. Paris Match dévoile à la France entière des images volées d’elle voilée alors qu’elle sort d’une mosquée. Des clichés inédits qui défrayeront la chronique. Ses détracteurs ne lui laissent aucun répit. Une situation insupportable pour la star. Mais aussi pour ses proches.

« Pourquoi est-ce que tout d’un coup ça devient un signe de folie, d’avoir la foi et de trouver la paix dans un lieu de culte », s’interroge le producteur Benjamin Ifrah dans Salam comme l’indique Purepeople. « C’était une polémique incroyable », renchérit Vitaa qui continue à ce jour de faire partie de son cercle intime. « Elle est passée de la personnalité préférée des Français à l’artiste la plus critiquée sur qui on a le plus craché à ce moment-là. Moi ça a été très dur de voir ça parce qu’elle ne le méritait pas. Je pense qu’elle a eu beaucoup de mal à ce moment-là à sortir la tête de l’eau et à accepter cette situation… C’était très dur ». De mauvais souvenirs qui continuent de la hanter…

Lire Aussi  Didi B : « Mon souhait est que notre musique s’impose… »; le rappeur envoie un message à ses confrères

N.B

à voir aussi : Vitaa : Comment Diam’s avant elle, la chanteuse vient d’annoncer la fin de sa carrière !

Advertisement

Á La Une