Connect with us

Divertissement

Mali / Le Colonel Assimi Goïta interdit l’activité de toutes les ONG financées par la France

Published

on

Le Mali ne quémande pas l’aide au développement de la France et n’a aucun regret à ne plus la recevoir. C’est pourquoi le Colonel Assimi Goïta et ses hommes accueillent la décision de la France de suspendre l’aide au développement en faveur du Mali avec flegme. En retour, les autorités maliennes réagissent là où personne ne s’y attendait.

Le bras de fer continue entre la France et le Mali. Il s’est déporté désormais sur le plan économique. C’est la France qui la première a tiré, en suspendant l’aide au développement en faveur du Mali. Mieux, elle a aussi pris la décision de financer directement les ONG qui sous sa férule travaillent sur le territoire malien. Laissant passer le soufflet, les autorités maliennes ont décidé de réagir, le Colonel Assimi en premier.

Lire Aussi  “Il gagnait 31 à 43 milliards de Fcfa par week-end…” : les révélations surprenantes sur la fortune de Pablo Escobar

Dans un communiqué rendu public dans la soirée du 21 novembre, les hommes du Colonel Assimi Goïta ont rendu publiques les mesures de rétorsion du Mali. Plus aucune ONG opérant au Mali sous financement de la France ne mènera des activités à partir de ce jour,  » y compris dans le domaine humanitaire », martèle communiqué lu par le Premier Ministre par intérim, le Colonel Abdoulaye Maïga.

Invitant les Maliens à la sérénité, les hommes du Colonel Assimi Goïta expliquent qu’en fait la France fait juste de la diversion et de la manipulation. En effet, selon les autorités maliennes, c’est depuis février 2022 que la France a notifié l’arrêt de l’aide au développement au Mali par voie diplomatique. C’est pourquoi le Mali pense que l’arrêt de cette « aide déshumanisante » par la  » junte française » contribue à la restauration de « la dignité bafouée » du peuple malien.

Lire Aussi  En Italie, une aggression raciste sur un sénégalais fait polémique
Mali / Le Colonel Assimi Goïta interdit l'activité de toutes les ONG financées par la France

Advertisement

Á La Une