Connect with us

Divertissement

Ukraine : Vers des pourparlers entre Zelensky et Vladimir Poutine?

Published

on

Depuis le 28 février 2022, l’Ukraine lutte avec le soutien des occidentaux pour préserver son intégrité territoriale mis à rude épreuve par l’armée russe de Vladimir de Poutine. Alors qu’il refuse catégoriquement de mener des discussions directes avec le Kremlin pour mettre fin à la guerre, Volodymyr Zelensky devra faire preuve de pragmatisme et prendre langue avec Vladimir Poutine pour une fin des opérations militaires estime un ancien analyste Fred Fleitz.

Un ancien membre de la CIA exhorte Zelensky à dialoguer avec Vladimir Poutine

Malgré la résistance farouche de Kiev, l’armée russe de Vladimir Poutine a pu s’emparer des territoires du Donbass qui sont passé désormais sous pavillon russe après les référendums d’annexions organisées par le Kremlin il y a quelques semaines.

Motivée à reprendre ces territoires conquis par la Russie, l’armée ukrainienne avec le soutien de ses alliés occidentaux qui lui fournissent des armes multiplient les assauts ces dernières semaines contre les positions des troupes russes. Si elle progresse, la bataille est sans doute encore très longue pour les troupes ukrainiennes puisque le Russie n’entend pas fléchir.

Lire Aussi  Osinachi Nwachukwu : la famille de la défunte lance une alerte à propos d’un faux compte GoFundMe

Cette crise qui s’enlise n’est pas sans conséquence sur la situation économique mondiale. Fort de cette réalité, les voix s’élèvent de plus en plus pour appeler à la fin des hostilités. Pour y arriver Volodymyr Zelensky doit renouer le dialogue avec Vladimir Poutine estime Fred Fleitz, ancien analyste de la CIA dans une interview accordée à la chaîne Newmax. Le fonctionnaire a indiqué que si les autorités ukrainiennes veulent continuer à recevoir l’aide militaire de Washington, ils doivent entamer des pourparlers avec Moscou.

« Nous devons continuer à armer l’Ukraine, mais nous devons exiger que l’Ukraine participe aux pourparlers de paix. Ils ne devraient pas accepter quelque chose qu’ils ne peuvent pas soutenir, mais il doit y avoir une sorte de processus continu pour mettre fin [au conflit] », a indiqué Fred Fleitz, l’ancien agent de la CIA.

Lire Aussi  « Bientôt, je serai devant le juge final de ma vie » : l’ancien pape Benoît XVI demande pardon.

Il poursuit son intervention en déclarant que « je ne veux pas que nous soyons entraînés dans un éternel [conflit] en Ukraine. Nous devons avoir un plan de sortie ». Selon lui, les États-Unis devraient nommer un inspecteur général qui surveillerait à quoi sert l’aide financière américaine en Ukraine.

Advertisement

Á La Une