Connect with us

Divertissement

Afrique du Sud/ Un ancien président condamné à retourner en prison

Published

on

La Cour d’appel sud-africaine a ordonné le retour de l’ancien président Jacob Zuma en prison, alors que ce dernier avait été libéré pour raison médicale. Il purgeait une peine de 15 mois de prison. Jacob Zuma s’est fendu dernièrement d’une violente diatribe contre le président Ramaphosa.

Revirement de situation en Afrique du sud. Jacob Zuma devra retourner en prison pour purger le reste de sa peine de prison de 15 mois. Estimant que l’ex-chef d’état a bénéficié d’une libération conditionnelle pour raisons médicales illégales l’an dernier, la Cour d’appel a cassé la décision de l’administration pénitentiaire.

En un mot, la Cour d’appel retorque que l’ex-président Jacob Zuma ne remplissant pas les conditions requises pour une libération sous condition. Jacob Zuma n’a purgé que deux mois avant de bénéficier d’une libération conditionnelle des raisons médicales.

Lire Aussi  Samuel Eto’o : « Ce sera la guerre… », la star impitoyable face…

Âgé de 80 ans, Jacob Zuma avait été condamné à 15 mois de prison en juin 2021 pour outrage à la cour. La condamnation avait déclenché des troubles meurtriers dans sa province natale du Kwazulu natal notamment, mais il fut incarcéré tout de même. Mais dès sa sortie de prison, il s’est attaqué violemment au président Ramaphosa. « Le président est corrompu », disait-il dernièrement.

Advertisement

Á La Une