Connect with us

Divertissement

Argentine-Arabie Saoudite / Un ex-entraineur des Eléphants de Côte d’Ivoire démystifie Lionel Messi

Published

on

L’Arabie Saoudite a crée la sensation en battant l’Argentine de Lionel Messi sur le score sans appel de 2-1. Derrière ce succès retentissant, il y a un homme: Hervé Renard. Après avoir trainé sa bosse sur le continent africain, notamment en Côte d’Ivoire, il vient de réaliser un autre exploit.

Messi n’en croit pas ses yeux. C’est l’Arabie Saoudite qui met fin à sa longue période d’invincibilité. Et comment ? Dans un match rudement disputé, les Argentins n’y ont vu que du feu, eux qui se croyaient supérieurs aux Saoudiens. De fait, sur le papier, personne ne vendait cher la peau de l’Arabie Saoudite. D’aucuns prédisaient un raclée pareille à celle que l’Angleterre a infligée à l’Iran.

L’Argentine était arrivée ici en tant que favori à fort potentiel pour prolonger une série de 36 matchs sans défaite, une séquence qui a commencé en novembre 2019 et les avait vus gagner dans une Copa America et la Finale inaugurale dans les années intermédiaires, et tout semblait comme si cela allait aller au plan sportif.

Lire Aussi  Togo : après l’affaire ”100 coups contre une moto”, un nouveau contrat ”IPhone” défraie la chronique (vidéo choc)

D’ailleurs tout commence bien pour l’Argentine qui semblait maitriser les premières minutes. Messi rate sa première occasion avant de scorer sur un penalty savamment transformé. Mais c’était sans compter avec les hommes de Hervé Renard. L’ancien entraineur des Eléphants et des Lions de l’Atlas a su remotiver ses troupes. En leur demandant d’appliquant strictement ses consignes au plan défensif.

L’Arabie Saoudite va de ce fait stabiliser son secteur défensif en densifiant son secteur médian. Une forte pression est mise sur Messi qui s’éteint progressivement dans le jeu. Les Saoudiens rassérénés partent à l’abordage des buts argentins. De retour de la mi-temps, les Saoudiens pressent et ne se contentent plus de défendre. Il ne leur faut que quatre minutes pour égaliser. C’est déjà une sensation dans le stade.

Lire Aussi  Cameroun : Émile Bamkoui, le redoutable maître-espion de Paul Biya sur la sellette ?

Les supporters qui voient une équipe sans complexe se rangent de leur côté. Ils sont gonflés à bloc les joueurs saoudiens. Ils maintiennent la pression sur des Argentins qui commencent à douter. Et sur une contre-attaque rondement menée, ils marquent un but splendide pour prendre l’avantage. L’Argentine est déboussolée. Hervé Renard tient le bon bout. Ses joueurs ne vacillent pas et infligent une défaite retentissante à Messi, totalement perdu et démystifié.

Advertisement

Á La Une