Connect with us

Divertissement

CDM 2022: Voici pourquoi les joueurs iraniens ont refusé de chanter l’hymne national

Published

on

La rencontre entre l’Angleterre et l’Iran comptant pour la première journée de la Coupe du Monde 2022 au Qatar dans le groupe B a été marquée par deux faits majeurs.

Pour avoir le match le plus prolifique pour l’heure dans cette Coupe du Monde 2022, il fallait aller voir la rencontre d’en début d’après-midi entre l’Angleterre et l’Iran.

La rentrée des Three Lions dans cette compétition s’est très bien passée, victoire 6-2 des hommes de Gareth Southgate.

Un match qui restera dans les annales pour les Iraniens. Premier fait important, on dira, premier malheur, la sortie du gardien Iranien, Beiranvand. Sur un centre de Harry Kane, il sort de ses cages pour repousser le danger. Mais le portier iranien heurte violemment son défenseur central, Majid Hosseini.

Très sérieusement touché au nez, le gardien du FC Persépolis (Iran) reste allongé au sol pendant plusieurs minutes pour recevoir des soins.

Lire Aussi  TPMP : Camille Fishbach, la nouvelle chroniqueuse de 18 ans fait sensation sur Instagram

Il sortira quelques minutes plus tard, une situation qui a engendré plusieurs longues minutes d’arrêt de jeu et qui conduira à 14 minutes de temps additionnel en première mi-temps, un fait anodin qui ne s’est jamais produit en Coupe du Monde auparavant.

Mais le fait le plus important de la rencontre au-delà de la victoire des Anglais reste que les onze joueurs iraniens se sont abstenus de chanter leur hymne national avant le coup d’envoi de la rencontre. La raison de cette abstention est liée à une volonté d’apporter un soutien aux victimes des manifestations durement réprimées dans leur pays.

CDM 2022: Voici pourquoi les joueurs iraniens ont refusé de chanter l'hymne national
CDM 2022: Voici pourquoi les joueurs iraniens ont refusé de chanter l'hymne national

Advertisement

Á La Une