Connect with us

Divertissement

La Corée du nord traite Antonio Guterres de marionnette des États-Unis

Published

on

Le Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres a été traité de marionnette des États-Unis par la Corée du Nord.

Dans une déclaration la semaine dernière, le chef de l’ONU Antonio Guterres a condamné fermement le lancement de missile balistique intercontinental par la Corée du Nord vendredi. Le patron de l’ONU en a profité également pour réitérer son appel à Pyongyang de s’abstenir immédiatement de tout autre action provocatrice. Apparemment cette déclaration n’est pas du goût des autorités nord coréennes qui n’ont pas mis du temps à réagir. De façon virulente, le ministre nord-coréen des affaires étrangères Choe Son Hui a envoyé une riposte à Guterres.

« Je prends souvent le secrétaire général de l’ONU pour un membre de la Maison Blanche des États-Unis ou de son département d’État », a déclaré le ministre nord-coréen dans un communiqué diffusé par les médias d’Etat.

Lire Aussi  Maeva Ghennam : son comportement dans Les Cinquante ne fait pas l’unanimité

« J’exprime mon profond regret quant au fait que le secrétaire général de l’ONU ait adopté une attitude très déplorable, inconsciente du but et des principes de la Charte des Nations Unies et de sa propre mission qui est de maintenir l’impartialité, l’objectivité et l’équité dans tous les domaines », a-t-il ajouté

Par ailleurs, le ministre nord-coréen estime que le diplomate portugais est clairement une marionnette des États-Unis.

Advertisement

Á La Une