Connect with us

Divertissement

Mali : l’aide française désormais jugée « déshumanisante »

Published

on

Toutes les activités d’Organisations non gouvernementales financées par la France sont interdites dans le pays depuis ce lundi 21 novembre. La junte malienne a annoncé cette décision par un communiqué, avec effet immédiat.

Notons que cette décision concerne non seulement les ONG françaises mais également toutes celles « opérant au Mali sur financement de la France », ou même simplement « avec l’appui matériel ou technique de la France ».

Des dizaines ONG œuvrant dans le secteur de la santé, de l’éducation, de l’agriculture ou encore dans le domaine humanitaire viennent ainsi d’être asphyxiées.

Après l’expulsion de l’ambassadeur de France au Mali, la fin de l’opération militaire Barkhane et de nombreux piques lancées de part et d’autre, l’interdiction des activités des ONG financées par la France est une réponse du berger à la bergère à la suite de la suspension par la France de ses financements aux ONG de développement. Encore une goutte de fiel dans la coupe des relations entre Bamako et Paris !

Lire Aussi  Titrologie : Blé Goudé au RHDP ? Mamadou Touré n'exclut pas

Pour le gouvernement de transition, l’annonce par la France de la suspension de son aide publique au développement est « un non-évènement » puisque, les autorités maliennes de transition jugent l’aide française « déshumanisante » et trouvent même qu’elle constitue un « moyen de chantage » et qu’elle sert à « soutenir les groupes terroristes » actifs au Mali.

Advertisement

Á La Une