Connect with us

Divertissement

Nigeria : une cinquantaine de terroristes de Boko Haram se rendent

Published

on

Pas moins de 51 terroristes de Boko Haram se sont rendus à Borno au nord-est du Nigeria.

Alors que l’armée nigériane intensifie sa campagne antiterroriste dans la région et dans la région du lac Tchad, les rebelles de Boko Haram continuent de se rendre dans le Nord-Est déchiré par la terreur.

Ba’a Usman (Munzir) et Alhaji Ari (Nakib), deux de leurs commandants, ainsi que 49 combattants, se sont rendus aux soldats de l’opération Hadin Kai Thearter Command le dimanche 20 novembre à Damboa, à 85 kilomètres au sud de Maiduguri.

Plus encore, un expert de la contre-insurrection, dans la région du lac Tchad, Zagazola Makama, a révélé à Maiduguri, lundi : « L’enquête préliminaire de l’armée a révélé que les insurgés sont sortis de la forêt de Sambisa. Les terroristes se cachaient et menaient des campagnes de terreur depuis la forêt. »

Selon lui, plus de 90 000 terroristes et leurs familles dans le Nord-Est se sont déjà rendus à l’armée. 

Lire Aussi  Maddy Burciaga : enceinte, elle montre son baby bump

Des sources militaires à Maiduguri ont déclaré : «L’assaut soutenu contre les terroristes avec des approches cinétiques et non cinétiques les a poussés à se rendre massivement. Le gouvernement de l’État a déjà établi quatre camps pour leur réhabilitation et leur intégration dans les communautés. »

Il y a quelques jours, l’avion de chasse Super Tucano de l’armée de l’air nigériane (NAF) a tué 16 terroristes de Boko Haram dans la zone frontalière de Banki du conseil de Bama dans l’État de Borno. À la suite d’actions militaires aériennes et terrestres coordonnées par des troupes dans les régions frontalières avec le Cameroun, les rebelles ont été neutralisés les 16 et 17 novembre 2022.

Partager:

Share on Reddit
Lire Aussi  Joël Poté aux militants COJEP : "Le vent va frapper encore"
Share on WhatsApp Share on Telegram
Advertisement

Á La Une