Connect with us

Divertissement

Plus de 40 milliards de FCFA perdus dans les circuits de corruption au Cameroun

Published

on

Selon le rapport de la Commission nationale anti-corruption (Conac), 44 milliards de FCFA (soit 66 millions d’euros) se sont envolés ; une grosse perte pour l’État camerounais.

Cette annonce du réseau parlementaire pour la lutte contre la corruption a été faite devant députés et sénateurs réunis lors de l’une des trois sessions parlementaires de l’année.

Le rapport de la Commission nationale anti-corruption indique que les 44 milliards de FCFA constituent deux fois le montant que la Conac avait recensé il y a deux ans, n’incluant pas l’affaire Covidgate.

Monnayage de signature dans les administrations, le pass financier exigé à l’entrée de certaines grandes écoles ou « le rançonnement de patients dans certains des hôpitaux publics », l’établissement de faux-titres fonciers sont entre autres pratiques qui ont été recensées lors de l’enquête et qui sont à l’origine de l’évaporation des 44 milliards de FCFA.

Lire Aussi  Exposition Monet-Mitchell un dialogue de lumières à la fondation Louis Vuitton
Advertisement

Á La Une