Connect with us

Divertissement

CDM 2022 / Alerte à la bombe à l’hôtel des Black Stars

Published

on

À quelques jours de leur confrontation face au Portugual, les Black Stars ont été victimes d’une alerte à la bombe le dimanche 20 novembre 2022. L’annonce a été faite par l’Association ghanéenne de football (GFA).

À quelques jours de leur duel face au Portugal à l’occasion de la 1ʳᵉ journée du Mondial 2022, la sélection ghanéenne a vécu une terrible mésaventure au Qatar ! En effet, la GFA a révélé à travers un communiqué que l’équipe nationale était confrontée à une alerte à la bombe au Qatar.

« Juste après 14 h 30, heure du Qatar, le dimanche 20 novembre, l’alarme d’urgence de l’hôtel de l’équipe du Ghana à Doha s’est déclenchée, incitant tous les occupants à évacuer eux-mêmes. L’équipe des pompiers du Qatar est arrivée peu de temps après pour répondre à l’alarme d’urgence. Elle a été marquée comme sûre après environ 45 minutes de vérifications et tous les occupants ont pu réoccuper leur chambre d’hôtel. », lit-on dans un communiqué officiel de l’instance ghanéenne.

Lire Aussi  "Mask Singer" : Jeff Panacloc explique pourquoi Jean-Marc est coupé au montage

Cet incident s’est produit pour la deuxième fois en 48 heures. L’hôtel en question avait été vidé pour des raisons de sécurité. Tous les invités avaient reçu l’ordre de partir juste avant l’arrivée du Ghana vendredi dernier, pour permettre aux fonctionnaires et aux chiens renifleurs d’examiner chaque pièce.

Heureusement que rien n’a été signalé. En toute tranquillité, les coéquipiers d’André Ayew affronteront le Portugal le jeudi 24 novembre 2022.

Advertisement

Á La Une