Connect with us

Divertissement

« C’est grave ce que vous dites ! » : Gabriel Attal scandalise Léa Salamé en s’en prenant sévèrement à une célèbre femme politique !

Published

on

Convié de la matinale de France Inter, Gabriel Attal a évidemment été interrogé au sujet de la hausse de la taxe foncière dans la ville de Paris. Une augmentation de 52 % annoncée par Anne Hidalgo afin d’éviter « de dégrader les sévices publics » et qui fait surtout énormément polémique !

Ainsi, le ministre de l’Action et des Comptes publics a répondu à Léa Salamé que système des « loyers capitalisés » relevait du système de « Ponzi », un montage financier frauduleux – qui porte le nom de l’escroc de la finance Charles Ponzi -qui consiste à rémunérer les investissements des clients essentiellement par les fonds procurés par les nouveaux entrants.

Des propos qui ont aussitôt fait tiquer l’animatrice : « C’est grave ce que vous dites ! Ponzi, c’était Madoff. C’était l’escroc qui… », a déclaré la journaliste avant d’être interrompu par le membre du gouvernement qui a tenu à revenir sur ses propos : « Évidemment pas de comparaison avec ça », a répondu Gabriel Attal.

Lire Aussi  Côte d'Ivoire - Litige foncier à Akouédo: Le ministère de la Construction accusé

Olivier Véran, pas tendre avec la maire de Paris non plus

Invité de la matinale de CNews, le porte-parole du gouvernement ne s’est pas montré plus tendre avec la maire de la capitale. « Elle n’assume pas, c’est un classique et c’est dommage. Elle ferait bien de dire : « Paris est très endetté, là où les communes de France sont endettées pour trois ou quatre ans, nous, c’est pour plus de vingt ans. On a fait des choix ». Libre à eux maintenant de savoir si ces choix profitent aux Parisiennes et aux Parisiens, ou non. Je pense qu’un certain nombre d’entre eux ont une idée là-dessus », a déclaré Oliver Véran en direct à propos de l’augmentation de la taxe foncière. Un avis tranché.

À voir aussi : Piqué par Léa Salamé, un célèbre humoriste répond à la journaliste !

Lire Aussi  Cameroun: Aurélien Tchouameni retrouve sa terre d’origine

L.Z.

Advertisement

Á La Une