Connect with us

Divertissement

Elèves et étudiants sont en grève au Mali

Published

on

Même si l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) parle d’une « sortie nationale » plutôt que de grève, les apprenants sont appelés à ne pas répondre présents dans les salles de cours durant toute la semaine du lundi 21 novembre.

Selon Mamadou Maïga, porte-parole de l’AEEM, le mouvement est suivi « à plus de 90% ». Collèges, lycées, universités et grandes écoles du pays ont retrouvé le calme des grandes vacances. Même si le mouvement porte des revendications sectorielles, la grogne sociale est générale.

L’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) dénonce entre autres des infrastructures en mauvais état, l’absence de connexion internet, des classes surpeuplées, le nombre insuffisant d’enseignants.

L’organisation déplore en outre les engagements non tenus de la part des autorités maliennes de transition.

Lire Aussi  “Ceux qui liront le bouquin…” : ce lourd secret de famille que s’apprête à révéler Patrick Sabatier

Le ministère malien de l’Education nationale pour sa part rassure, dans un communiqué publié le 21 novembre à l’issue d’une rencontre avec deux représentants de l’AEEM, que les doléances des étudiants sont bien prises en compte dans les plans d’action du gouvernement.

Advertisement

Á La Une