Connect with us

Divertissement

Algérie: 49 personnes condamnées pour lynchage après

Published

on

Un tribunal algérien a condamné à mort, jeudi 24 novembre 2022, 49 personnes pour avoir lynché un homme en 2021. Ce dernier est accusé à tort d’être celui qui a déclenché les incendies ravageurs de l’été 2021.

Ces 49 hommes ont comparu devant le tribunal de Dar Al-Beida, dans la banlieue est d’Alger. Concrétement ils faisaient face à plusieurs chefs d’accusations notamment d’actes terroristes et subversifs contre l’Etat et l’unité nationale et d’ homicide volontaire avec préméditation.

Les faits se sont déroulés à l’été 2021. Djamel Bensmail un homme âgé de 38 ans qui s’était porté volontaire dans le village de Larbaa Nath Irathen, dans la préfecture de Tizi Ouzou (nord-est), pour aider à éteindre les feux de forêt qui avaient fait 90 morts en moins d’une semaine en août 2021 a été pris pour cible par des populations. Ces derniers l’accusaient à tort d’être celui qui a déclenché le feu.

Lire Aussi  Mélanie Da Cruz : ‘Maman j’ai peur’, elle est accusée de négliger son fils

Pris à partie par la foule alors qu’il s’était rendu lui-même à la police, cet homme sera brûlé vif avant de trouver la mort.

Advertisement

Á La Une