Connect with us

Divertissement

International : Tentative de coup d’État à São Tomé-et-Principe ; l’ex-président de l’Assemblée et un mercenaire arrêtés

Published

on

Patrice Trovoada, Premier ministre de la nation insulaire d’Afrique de l’Ouest, Sao Tomé, a annoncé que l’armée avait déjoué une tentative de coup d’État le vendredi 25 novembre.

Le Premier ministre, qui s’est adressé à la presse, a déclaré que quatre hommes, dont l’ancien président de l’Assemblée nationale sortant Delfim Neves, ont tenté d’attaquer le quartier général de l’armée pendant la nuit.

Delfim Neves était l’une des nombreuses personnes arrêtées. Une habitante qui s’est entretenue anonymement par téléphone avec l’AFP a déclaré avoir entendu “des tirs d’armes automatiques et lourdes, ainsi que des explosions, pendant deux heures à l’intérieur du quartier général de l’armée” dans la capitale nationale.

Dans une vidéo authentifiée et envoyée à l’AFP par le bureau de presse du premier ministre de Sao Tomé, le Premier ministre, Patrice Trovoada, a relaté les faits, tout en rassurant la population et la communauté internationale.

Lire Aussi  Un homme traduit en justice pour avoir touché les f3sses d’une femme

“Les forces armées ont été attaquées dans la caserne. La situation dans la caserne est sous contrôle, mais nous devons être sûrs que le pays est complètement sous contrôle”, a-t-il déclaré.

Neves a perdu son poste le 11 novembre lorsqu’une nouvelle chambre a été installée à la suite des élections de septembre, au cours desquelles le parti de centre-droit Action démocratique indépendante (ADI) de Trovoada a remporté la majorité absolue.

L’ADI est l’un des deux grands partis qui se sont affrontés pour diriger le pays depuis l’indépendance en 1975. L’autre est le Mouvement pour la libération de Sao Tomé et Principe-Parti social-démocrate (MLSTP-PSD). Le triomphe électoral de l’ADI a vu Trovoada revenir au poste de Premier ministre pour la troisième fois.

Sao Tomé et Principe est une ancienne colonie portugaise, située au large de la côte équatoriale occidentale de l’Afrique. Il est relativement stable depuis une tentative de coup d’État militaire contre le gouvernement du président Fradique de Menezes en 2003. Les putschistes de l’époque ont déclaré avoir tenté de renverser le gouvernement en raison de la pauvreté généralisée.

Lire Aussi  Stars : cette vidéo de la sœur de DJ Arafat complètement affligée laisse sans voix
Advertisement

Á La Une