Connect with us

Divertissement

Une popstar sino-canadienne condamnée à 13 ans de prison pour vi0l

Published

on

Le vendredi 25 novembre 2022, un tribunal de Pékin a condamné le chanteur canadien Kris Wu à 13 ans de prison après l’avoir déclaré coupable de crimes, dont le vi0l.

Kris Wu a été arrêté l’année dernière en Chine, où il est né.

Le tribunal du district de Chaoyang a déclaré que l’enquête a montré que de novembre à décembre 2020, l’homme de 32 ans, également connu sous le nom de Wu Yifan, avait vi0lé 3 femmes.

« Wu Yifan a profité de 3 femmes ivres… à son domicile », a déclaré le tribunal sur son compte officiel WeChat.

La superstar, qui est un ancien membre du groupe de K-pop EXO, est retournée en Chine en 2014 pour poursuivre une carrière solo.

Wu a été arrêté le 31 juillet 2021, après qu’une étudiante chinoise de 18 ans l’a publiquement accusé de l’avoir incité, elle et d’autres filles, dont certaines avaient moins de 18 ans, à avoir des relations s3xuelles avec lui.

Lire Aussi  LDC: Les joueurs du PSG rendent hommage à Messi après sa prestation contre Benfica

À l’époque, l’étudiante avait déclaré aux médias que Wu l’avait incitée à avoir des relations s3xuelles à l’âge de 17 ans, après lui avoir fait boire de l’alcool.

Le tribunal l’a également déclaré coupable du délit de rassemblement d’une foule pour se livrer à la promiscuité sexuelle en juillet 2018, est-il précisé.

Wu a également été condamné à payer 600 millions de yuans (83,77 millions de dollars) pour avoir dissimulé des revenus personnels et d’autres infractions liées à l’impôt, a indiqué le bureau des impôts.

Wu a éludé 95 millions de yuans d’impôts de 2019 à 2020 en dissimulant des revenus personnels par le biais d’entreprises affiliées nationales et étrangères, et a sous-payé des impôts à hauteur de 84 millions de yuans, ont indiqué les autorités.

Au moment de sa détention, Wu était ambassadeur de 15 marques, telles que Bulgari, Lancôme, Louis Vuitton et Porsche, qui ont toutes immédiatement rompu leurs liens avec lui.

Lire Aussi  Guerre nucléaire: le Pape François préoccupé par le risque d’embrasement

Le tribunal a déclaré que Wu serait expulsé, bien que les avocats en Chine aient déclaré que ces expulsions ont généralement lieu après l’exécution de la peine.

Advertisement

Á La Une