Connect with us

Divertissement

“J’avais peur de me foutre en l’air” : Claudio Capéo se confie sur sa dépression et ses idées suicidaires

Published

on

Rugueuse et chaleureuse, sa voix est reconnaissable entre mille ! Claudio Capéo chante avec gouaille de beaux textes qui touchent le cœur du public, accompagné de son traditionnel accordéon. Il n’était pas évident pour lui de percer à l’heure où les labels recherchent des talents plutôt dans la mouvance R&B.  A 37 ans, l’artiste aux origines italiennes qui a grandi dans le Haut-Rhin, a mis du temps “à croire en son incroyable destin” comme le souligne Audrey-Crespo Marat sur son compte Instagram. “Un homme du peuple, simple direct, vrai, qui n’a jamais aimé le statut de star et qui a dû mettre à distance le tourbillon du succès.” Voici la personnalité que la journaliste reçoit ce dimanche 27 novembre dans le cadre de “7 à 8” sur TF1 et à qui Claudio Capéo se confie en toute intimité sur sa longue dépression…  

La femme de Thierry Ardisson aborde ainsi son invité : “Et puis un jour le directeur de casting de “The Voice” vous repère (en 2016, ndlr) et vous passez du métro à la télévision…” Le chanteur, qui a un Cap de menuisier en poche, lui avoue qu’il ne “sent pas à sa place”, manquant“ de confiance tout simplement”.

 

 

“Ça va très vite, je perds la tête”

Mais qu’après sa prestation dans le télé-crochet de TF1, un producteur l’appelle (directeur du label Jo&Co, ndlr) et lui dit : “j’adore ta voix, j’adore ce que tu fais, j’aimerais que l’on fasse un chanson ensemble”. Et cette chanson va le rendre célèbre : “Un homme debout”. Audrey Crespo-Marat continue : c’est “un succès fulgurant pendant 2-3 ans, disques d’or, de platine, des tournées, le tourbillon… jusqu’à la rupture ?” Le chanteur répond aussitôt : “Ça va très vite, je perds la tête”. Et confie être devenu “complètement” dépressif, “accablé” par trop de compliments, lui, l’homme simple… “Le statut de star, ce n’est pas pour vous ?” enchaine la journaliste. “ Je ne supportais pas du tout ! (…) Je ne me sentais pas légitime.” Elle le relance en lui parlant de sa sphère privée. Sa femme, Aurélie Willgallis, qu’il connaît depuis qu’il ses 18 ans, et qui passe à l’époque son temps à le rassurer… Ensemble, ils ont deux enfants, César, 9 ans et Roméo, 3 ans. Mais le chanteur avoue qu’il ne voyait plus que très peu sa famille. Lui, ce qui lui faisait peur, c’était de se “foutre en l’air”. Il a pensé plusieurs fois à mettre fin à ses jours, et s’exclame : “J’étais un salopard à ce moment là parce que je ne pensais même plus à mes gosses”, il vivait “trop de tout”, “je perdais la tête”…

 

France Viva

Lire Aussi  Poutine amoureux de Lara Fabian ? La chanteuse dévoile ses liens avec le président russe
Advertisement

Á La Une