Connect with us

Divertissement

“Un mal-être” : Florian Delavega explique enfin les raisons de sa rupture avec Jérémy Frérot !

Published

on

Les deux copains se sont fait connaître du grand public en participant, en duo, à l’émission de télé-crochet “The Voice” sur TF1, en 2014. Coachés par Mika, les garçons se font sortir en quart de finale mais n’ont pas tout perdu… loin de là ! Ils ont déjà leurs fans et leur premier album “Fréro Delavega”, déjà écrit et composé avant leur participation, fait un carton avec 500 000 ventes. De l’émission d’ailleurs, ils gardent un excellent souvenir, comme ils le confiaient au micro de Karine Ferri sur RFM : “The Voice c’était vraiment un tremplin pour faire connaître l’album. On avait l’occasion de s’exprimer devant des millions de personnes, dans des conditions extraordinaires. On a voulu toucher le plus grand nombre de gens possible. On s’était dit que si on faisait au moins une apparition, ce serait déjà génial !”

Propulsés, ils sortent ensuite “Des ombres et des lumières”en 2015 qui s’écoule à 300 000 exemplaires.Cependant, après plus de trois ans de succès, de tournées et d’amitié, le duo se sépare. A la grande surprise des fans ! Une décision prise par Florian Delavega comme il s’en explique dans le podcast “Virage”, qui s’intéresse aux changements de vie, sous la houlette de Pauline Maria. Aujourd’hui, cinq ans après la dissolution du groupe, Florian se lâche : “Le phénomène les Fréro Delavega on commençait à le sentir, on faisait nos deux Olympias et là j’ai commencé à avoir une tension. J’ai mis près de six mois à assumer ce que je ressentais.”

Lire Aussi  Noelle Kenmoe et Fingon Tralala se séparent à cause du buzz sur Abou

 

https://podcast.ausha.co/virage/le-jour-du-virage-tips-de-flo-de-la-vega

 

“Il y avait une tension… c’était très compliqué”

L’artiste tentait de réprimer ses angoisses : “Je sentais quelque chose en moi, je sentais un mal-être, quelque chose qui me tiraillait sauf que je le balayais. Je n’avais pas de relation avec moi à ce moment-là comme j’ai aujourd’hui.” En prime, sa complicité avec Jérémy n’était plus qu’une ombre : “Il y avait une tension, ce n’était pas la période où l’on était le plus connecté avec Jérémy. C’était très compliqué.” a-t-il expliqué.

C’est lors d’un séjour au Pérou qu’il a décidé de se délivrer et de parler à son acolyte : “Le jour où je lui ai dit ‘Jérémy, je pense qu’on va arrêter, je veux plus en fait, j’ai besoin d’arrêter’, il y a eu une douleur je pense qui était évidente pour lui. Et puis après, il y a eu une espèce de grande libération quand on a assumé ça et qu’on l’a dit à toute notre équipe. Après, ça a été un kiff total, on a eu un an de tournée d’adieu en gros et ça a été la meilleure tournée de ma vie », confie-t-il à l’intervieweuse. En revanche, côté privé, la décision a eu du mal à être acceptée : “La famille, ce sont les premiers à avoir été déçus parce qu’ils vivaient une histoire de fou eux aussi. Nos familles se sont unies aussi, ils se voyaient entre eux, il y avait toujours des trucs très conviviaux qui se passaient entre nos deux familles, c’était génial. C’est vrai que le fait que j’arrête c’était ‘ah pourquoi il casse l’ambiance, on s’amusait bien là’”. Mais Florian Delavega ne regrette rien à cette décision, bien au contraire… il affirme même être resté en très bons termes avec son ex-duettiste.

Lire Aussi  Justin Bieber : son vibrant hommage à Kanye West

 

France Viva

Advertisement

Á La Une