Connect with us

Divertissement

Côte d’Ivoire: La stratégie de l’opposition face à un RHDP déjà en campagne

Published

on

2022 tire allègrement à sa fin. Dans un mois, 2023 et les élections municipales et régionales. Une année aux allures de test grandeur nature pour obtenir la majorité des mairies et conseils régionaux. En attendant la date exacte, les partis politiques s’affrontent sur le terrain dans certaines circonscriptions du district d’Abidjan.

Municipales et régionales 2023: Les moyens du RHDP pour garder la majorité face à ses adversaires du PDCI-RDA et PPA-CI

Dans le district d’Abidjan, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) du président Alassane Ouattara, ne voile pas son désir d’affirmer sa supprématie sur le terrain. Le parti au pouvoir anticipe les mobilisations dans les différentes communes du district, sorte de garder l’avantage sur ses adversaires et sensibiliser les militants à s’inscrire massivement sur les listes électorales. Pour le seul district qui concentre plus d’un tiers des électeurs, le parti présidentiel, conscient des enjeux de son électorat, a sorti de grosses pointures de son écurie politique pour les élections municipales de 2023.

Lire Aussi  Le football camerounais secoué par la fraude liée à l’âge : 21 joueurs éliminés après des examens

L’objectif étant de conforter sa présence sur le terrain, par le contrôle des communes les plus riches et les plus peuplées d’Abidjan. Ainsi pour les communes de Yopougon, est désigné comme candidat, Adama Bictogo, le président de l’Assemblé nationale et député d’Agboville, au détriment du maire sortant Gilbert Koné Kafana. A Port-Bouët, le RHDP a porté son choix sur Hien Sié, actuel directeur général du port autonome d’Abidjan, pour superviser l’opération d’enrôlements des potentiels électeurs au compte du parti dans la commune.

A Cocody, Éric Taba, directeur de protocole du président Alassane Ouattara, est pressenti pour s’opposer au maire sortant Jean Marc Yacé issu du PDCI-RDA. La commune de Marcory fut attribuée au ministre Laurent Tchagba qui pourrait croiser le fer avec le maire sortant Aby Raoul, digne représentant du président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié. Dans la même périphérie d’Abidjan, à Songon, Robert Beugré Mambé, gouverneur du district d’Abidjan, a été désigné pour hisser les couleurs du parti, face à Éric N’koumo Mobio. Quant aux communes de Treichville, Koumassi, Abobo et Attécoubé, elles sont l’affaire des maires François Amichia (Treichville), Cissé Ibrahim Bacongo (Koumassi), Kandia Camara (Abobo), Danho Paulin (Attécoubé), tous des candidats du parti au pouvoir pour les élections municipales.

Lire Aussi  Kolo Touré : ‘’Il ne faut pas venir en sélection pour essayer de fanfaronner’’

La stratégie adoptée par l’opposition pour contrer le RHDP

Grâce aux alliances entre partis d’opposition et à la création de canaux de recrutements de candidats aux élections locales à venir, les partis d’opposition s’érigent en grands et prennent patience, malgré les meetings anticipés du RHDP dans le district d’Abidjan. Après des sorties sur le projet de loi adopté au compte de la CEI où le PDCI s’est dressé contre, le Parti des Peuples Africains- Côte d’Ivoire (PPA-CI) neutre dans l’affaire, mène toujours aussi bien son appel à candidature pour les élections municipales à venir. Tout en restant proche des masses populaires, le parti de Laurent Gbagbo s’inscrit pour l’instant entre conférences de presse, communiqués et rencontres, comme la visite de Gbagbo les 09 et 10 décembre prochain dans la région de la Mé.

Lire Aussi  “Nous avons perdu un…” : Les regrets de Nedved par rapport à Cristiano Ronaldo

Le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) a vu le retour d’anciens leaders à la maison, dont Gnamien Konan et Tidjane Thiam. Le président Henri Konan Bédié, au cours de ses dernières sorties, a instruit et sensibilise ses partisans à poser des actions pour le bien-être des Ivoiriens. Le parti démocratique se dit prêt à éradiquer l’injustice et la discrimination politique dont fait preuve le parti au pouvoir pendant cette période de révision de la liste électorale.

Bekanty N’ko www.afrique-sur7.ci

Advertisement

Á La Une