Connect with us

Divertissement

« TPMP » : En plein direct, Benjamin Castaldi dérape avec une blague raciste… Cyril Hanouna outré !

Published

on

Au fil des années, Benjamin Castaldi est devenu incontournable sur C8. Au quotidien, c’est en tant que chroniqueur qu’il s’illustre sur le plateau de Touche pas à mon poste. En l’absence de Cyril Hanouna, c’est souvent lui qui est désigné pour animer le célèbre show ! Très souvent, l’heureux papa de quatre enfants en prend pour son grade à cause de ses déboires financiers et ses histoires de cœur passées.

Face caméra, Benjamin Castaldi aime aussi énormément titiller Gilles Verdez ! Comme ses autres collègues, le fils de Catherine Allégret est, lui aussi, très actif sur ses réseaux sociaux. Sur la plateforme, il adore dévoiler des clichés de famille, ses projets à venir… Mais aussi certains posts Instagram qui l’inspirent. Le 24 novembre dernier, la star a d’ailleurs mis à l’honneur une blague douteuse via sa story Instagram : « Un maire décide de faire repeindre la façade la mairie. Il lance un appel d’offre. 3 entrepreneurs présentent leurs devis : un Arabe, un Catholique et un Juif. Celui de l’arabe s’élève à 3 millions d’euros, celui du Catholique à 6 millions et celui du Juif à 9 millions. Devant de telles différences de prix, le maire décide convoquer les trois entrepreneurs pour qu’ils estiment leurs estimations […] ».

Lire Aussi  Kim Glow : après avoir passé le pire réveillon de sa vie, elle inquiète

« Je ne la sentais pas cette blague… »

La fin de l’histoire indique que c’est le « Juif qui gagne finalement l’appel d’offres, le Maire estime qu’il présente le devis le mieux justifié. Il l’a présenté comme suit : ‘Monsieur le Maire : 3 millions pour vous, 3 autres pour moi et les 3 restants, nous les donnons à l’Arabe pour qu’il nous peigne la façade ». Pas peu fier de cette publication, Benjamin Castaldi l’a donc narrée ce mercredi 30 novembre 2022 sur le plateau de TPMP.

Mais dès les premières secondes d’écoute, Cyril Hanouna semblait sceptique : « Ça sent la blague antisémite ». Malgré sa remarque, le principal intéressé n’a pas pour autant interrompu son récit. Malheureusement pour lui, la star du PAF est restée dubitative. « Là normalement, il est condamné à mort. On est d’accord ? ! », a lâché Jean-Marie Bigard. « Je vous l’ai dit je ne la sentais pas cette blague… » a conclu Cyril Hanouna dépité. Ambiance…

Lire Aussi  Malaise au Barça : le club dément une nouvelle rencontre avec Dembélé et le menace

B.N

à voir aussi : Racisme dans le football : Booba apporte son soutien à Mario Balotelli !

Advertisement

Á La Une