Connect with us

Divertissement

Afida Turner annonce la disparition de son compagnon, Ronnie, fils de la superstar Tina Turner !

Published

on

Deux mois après la mort tragique du rappeur Coolio, à l’âge de 59 ans, le monde d’Afida Turner s’effondre à nouveau… La chanteuse de 45 ans annonce ce 9 décembre, sur son compte Instagram qu’elle a perdu l’autre homme de sa vie : son mari Ronnie (Ronald) Turner, fils de Ike et Tina Turner. Elle l’avait épousé en 2007 et bien que séparés, Afida Turner a précédemment assuré qu’elle n’avait jamais divorcé de lui et qu’ils étaient toujours très proches.

« Mon dieu, Ronnie Turner, un véritable ange, mon mari, mon meilleur ami, mon bébé« 

Aussi, ce vendredi, c’est avec une énorme tristesse que Afida Turner a publié un message et des photos de celui qui s’est éteint des suites d’une maladie. Elle a écrit, en anglais sur son compte Instagram : « Mon dieu, Ronnie Turner, un véritable ange, mon mari, mon meilleur ami, mon bébé. J’ai fait le meilleur jusqu’à la fin cette fois. Je n’ai pas pu te sauver. Je n’ai pas pu te dire que je t’ai aimé pendant ces 17 ans. C’est une très très très mauvaise tragédie. Tu es avec ton frère Craig, et ton père Ike Turner et Aline. Repose au paradis ».

Lire Aussi  Pour la première fois, cette nuit, Emmanuel Macron a parlé d’une troisième "guerre mondiale"

>> A voir aussi : Exclu Public : Loana affiche ses blessures sur Instagram, Afida Turner la recadre !

En juillet dernier, dans l’émission de TFX « Que sont devenues les stars des années 2000 ? », Afida Turner avait évoqué sa relation avec Ronnie Turner. Elle avait révélé comment elle s’occupait de lui, à Los Angeles, du matin au soir, et qu’elle lui « donnait à manger » tous les jours. Selon les rumeurs, le fils de la chanteuse Tina Turner aurait souffert de crises de démence chroniques et de la maladie d’Alzheimer. Très affecté par le suicide de son frère, Craig, en 2018, qui s’était « tiré une balle », il avait le soutien entier de sa femme, Afida, dans l’épreuve.

« Je lui ai sauvé la vie »

A nos confrères, elle avait assuré en juillet : « Je lui ai sauvé la vie ». Et d’ajouter : « and I will never, ever, ever abandon him (je ne l’abandonnerai jamais, ndlr) », a conclu Afida Turner.

F.A

Advertisement

Á La Une