Connect with us

Divertissement

Au moins 1 Burkinabé sur 12 fuit devant les exactions jihadistes

Published

on

L’Organisation des Nations Unies déplore le déplacement massif des populations burkinabé devant les exactions des groupes jihadistes. Les pays voisins sont désormais des terres d’accueil pour ses familles en détresse.

Selon un tweet du représentant HCR à Bamako, Mohamed Askia Touré, « des Burkinabè qui avaient trouvé refuge dans le village de N’Tillit, dans le cercle de Gao, au Mali, ont reçu un ultimatum de présumés jihadistes d’abandonner ces lieux ».

Le rapport du point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU en date du 17 janvier 2023 indique que « le nombre des incidents sécuritaires a augmenté de 220% en 2022 par rapport à l’année précédente. (…) Quelque 1,7 million de personnes sont déplacées, soit 1 Burkinabé sur 12 »

« A la fin d’octobre 2022, 943 réfugiés burkinabè étaient recensés au Bénin, 4 958 au Togo, 4 042 en Côte d’Ivoire, 2 000 au Ghana et 2 458 au Mali », peut-on lire dans le même rapport.

Lire Aussi  Aéroport aux USA: un boa découvert dans une valise
Advertisement

Á La Une