Connect with us

Divertissement

Cardi B : “Obéissez à la loi”

Published

on

La célèbre rappeuse américaine Cardi B a commencé des travaux d’intérêt général pour l’agression dans un club de strip-tease dans laquelle elle a été impliquée et elle n’est pas ravie de cela.

La chanteuse, de son vrai nom Belcalis Almánzar, a plaidé coupable en septembre 2022 à 2 accusations de délit mineur en lien avec la bagarre dans un club de strip-tease en 2018 dans le Queens, à New York.

À l’époque, la star avait accepté un accord de plaidoyer qui lui donnait une ordonnance de protection de 3 ans contre les femmes impliquées dans la bagarre, plus 15 jours de travaux d’intérêt général.

La date limite pour les travaux d’intérêt général était le mardi 17 janvier, mais à la date limite, elle n’avait effectué aucune heure.

Par conséquent, elle a dû comparaître devant un juge à New York le mardi 17 janvier 2023 après avoir omis d’effectuer 15 jours de travail obligatoire non rémunéré dans le cadre d’un accord sur le plaidoyer.

Lire Aussi  John Dumelo : “Je marcherai pieds nus d’Accra à Lagos…”, cette folle promesse faite par l’acteur pour le match Ghana-Nigéria

La rappeuse a été photographiée devant le tribunal pénal du comté de Queens, où elle avait jusqu’au 1er mars pour effectuer ses 15 jours de travaux d’intérêt général obligatoires.

Elle a commencé le jeudi 19 janvier 2023 et s’est exprimée sur son compte Twitter pour faire part de ses sentiments.

« Une fille triste en hiver », a-t-elle écrit.

« Deuxième jour de travaux d’intérêt général……Obéissez à la loi », a-t-elle écrit en légende d’une photo d’elle.

Advertisement

Á La Une