Connect with us

Divertissement

« J’ai toujours trois femmes » : Paul Bocuse polygame, fracassantes révélations 5 ans après sa mort !

Published

on

Paul Bocuse est l’un des chefs les plus célèbres de la gastronomie française. Pendant plus de 70 ans, le cuisinier s’est donné à fond derrière les fourneaux. Un travail qui lui a valu la gloire. Reconnu pour sa soupe aux truffes noires VGE concocté spécialement en l’honneur de l’ancien président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, le maître de la cuisine était à l’apogée de sa carrière avant de rendre son dernier souffle, le 20 janvier 2018, à l’âge de 91 ans. Atteint de nombreux problèmes de santé, dont la maladie de Parkinson, celui qui avait été élu « cuisinier du siècle » par Gault et Millau a laissé derrière lui des milliers de fans éplorés qui honorent, encore aujourd’hui, ses recettes.

Paul Bocuse polygame

Très discret sur sa vie privée, le chef cuisinier avait pourtant accepté de se livrer sur son état de santé et sur son quotidien en 2005. À l’époque, il venait tout juste de subir une chirurgie cardiaque. « J’ai trois étoiles. J’ai eu trois pontages. Et j’ai toujours trois femmes », confiait-il dans le livre « Paul Bocuse, Le feu sacré », paru aux éditions Glénat et rédigé par sa belle fille Ève-Marie Zizza-Lalu. « Je ne regrette rien, sauf peut-être la peine que j’ai pu faire aux femmes de ma vie. J’espère qu’elles me pardonneront », avait-il ajouté après avoir révélé sa polygamie.

Lire Aussi  Mondial 2022 : le Cameroun a de fortes chances de battre le Brésil; voici la raison

Au total, 3 femmes ont donc partagé la vie de Paul Bocuse. Parmi elles, Raymonde, jolie blonde que le chef a rencontrée à Collonges-au-Mont-d’Or, dans le Rhône, lors de ses jeunes années. Très amoureux, les deux tourtereaux se sont dit « oui » en 1946. Par la suite, Raymone est venue rejoindre ce mariage et enfin, Patricia fut la troisième femme à vivre aux côtés du cuisinier. « Si je calcule le nombre d’années où j’ai été fidèle aux trois femmes qui ont compté dans ma vie, j’arrive à 135 ans de vie commune », avait expliqué Paul Bocuse. D’étonnantes révélations !

V.B

À voir également :

Advertisement

Á La Une