Connect with us

Divertissement

Jamaïque / Usain Bolt perd des millions de dollars dans une vaste escroquerie

Published

on

L’ancien sprinteur jamaïcain, Usain Bolt, aurait perdu des millions à la suite d’une fraude. Une enquête a été ouverte dans son pays, la Jamaïque, et c’est une société d’investissement qui est pointée du doigt dans cette affaire d’escroquerie.

L’athlète jamaïcain, Usain Bolt, est victime d’une vaste escroquerie. Des millions de dollars ont disparu de ses comptes à la compagnie d’investissement jamaïcaine, Stocks and Sécurities Limited. Une enquête est en cours.

Le compte bancaire du jamaïcain a été vidé de 12,7 millions de dollars, selon les informations de l’agence de presse AP. Il y a une dizaine d’années, alors au sommet du sprint mondial, Usain Bolt avait investi de l’argent dans l’entreprise Stocks and Securities Limited (SSL).

Mais en consultant ses comptes mercredi 11 janvier, l’ancien athlète, retraité depuis bientôt six ans, a constaté des anomalies. Des millions de dollars américains étaient introuvables. 12 000 dollars est la somme qui se trouve sur le compte de l’ancien sprinteur en ce moment.

Lire Aussi  Burkina / Le Capitaine Traoré a-t-il échappé à un coup d’Etat ? Révélations sur des militaires extradés par Lomé

Une nouvelle qui a fait réagir les autorités jamaïcaines et une enquête est ouverte pour cette affaire de vol, selon le ministre des Finances Nigel Clark, qui qualifie la situation d’urgence. 

Le portefeuille d’investissement de la star est en train d’être scrupuleusement examiné par les autorités jamaïcaines. « Toutes les mesures ont été prises pour connaître le fin mot de cette histoire », promet le manager d’Usain Bolt, Nugent Walker.

Quant à l’entreprise Stocks and Securities Limited (SSL) qui est indexée dans cette affaire d’escroquerie, elle a été mise sous « surveillance renforcée » pendant la durée de l’investigation, selon La Commission des services financiers (FSC) de Jamaïque.

Après avoir contacté SSL, il est informé que l’athlète n’est pas le seul. Des milliards de dollars d’actions et de titres appartenant à une vingtaine de clients ont été convertis en argent et volés. Selon le quotidien jamaïcain, The Gleaner, un ancien salarié est impliqué dans cette vaste opération d’escroquerie.

Lire Aussi  Côte d'Ivoire: La lutte contre le travail des enfants s'intensifie à Agboville

Advertisement

Á La Une