Connect with us

Divertissement

Ouganda : le fils du président Museveni va-t-il renverser son propre père ?

Published

on

En Ouganda, le général Muhoozi Kainerugaba en remet une couche. Après avoir réclamé l’armée à son père et président Yoweri Museveni, ce dernier se lance dans des déclarations qui inquiètent nombre d’observateurs. « Je serai président de l’Ouganda », prévient-il dans une publication sur twitter.

Dans sa toute dernière sortie sur Twitter contre son père, ce dernier a déclaré que l’armée ougandaise lui appartenait et devait lui être remise.

Muhoozi a déclaré que puisque la chance favorise les fils de Dieu, il sera donc favorisé pour devenir un jour le président de l’Ouganda.

« L’UPDF est toujours ‘mon’ armée. Afande Mzee, je veux retrouver mon armée !!. La chance sourit aux fils de Dieu ! Je serai un jour président de l’Ouganda ! », a écrit Muhoozi sur son compte Twitter.

« La seule façon de récompenser ma grande mère est d’être président de l’Ouganda ! Et je le ferai ! », a-t-il déclaré.

Lire Aussi  Rejet de la candidature de Didier Drogba : La FIFA donne raison à la commission électorale de la FIF

L’Ouganda se rendra aux urnes en 2026. Yoweri Museveni dirige le pays depuis qu’il a accédé au pouvoir en 1986.

Sera-t-il candidat ou passera-t-il le témoin à quelqu’un d’autre ?

En tout cas, son fils, lui, a déjà annoncé ses intentions de briguer la magistrature suprême.

Va-t-il se mettre au travers du chemin de son père ? Ou s’achemine-t-on vers un duel entre père et fis ?

L’avenir nous édifiera davantage.

Advertisement

Á La Une