Connect with us

Divertissement

Vers une escalade militaire entre le Cameroun et le Nigeria ? 

Published

on

Suite à des affrontements entre des bergers nigérians et des séparatistes camerounais, l’armée camerounaise a déployé des troupes à la frontière nigériane.

L’armée camerounaise vient de déployer cent soldats dans le village frontalier de Gayama pour prévenir les affrontements à la frontière avec le Nigeria.

L’information a été confirmée par plusieurs sources militaires. Selon les mêmes sources, les affrontements qui ont cours depuis au moins 11 semaines  auraient éclaté après que des éleveurs nigérians, qui ont traversé la frontière pour trouver de la pâture pour leurs animaux, n’ont pas payé l’argent exigé par les séparatistes camerounais, qui sont influents dans la région.

Les affrontements ont fait au moins 12 morts et 20 blessés.

Ces affrontements interviennent une semaine après  la plainte déposée par le Nigeria contre le Cameroun en début janvier.

Lire Aussi  Sinématiali donne le top départ de la transformation des produits agricoles

Le Nigeria a en effet saisi la Cour internationale de la Haye pour contester une partie du tracé de sa frontière avec le Cameroun dans la localité des monts Rhumsiki dans la région de l’Extrême-Nord, précisément au niveau de la borne 8.

« Dans le cas de la borne 8, nous avons toujours soutenu qu’il y avait une erreur dans les coordonnées de ce point. Et nous avons demandé à nos homologues, nos frères camerounais, de nous aider à comprendre comme dans de précédents cas où il y avait eu des erreurs dans les coordonnées données par la CIJ (Cour internationale de justice) », a confié il y a trois mois Adamu Adaji,  le directeur général de la Commission des frontières nationales du Nigeria.

Avec ce déploiement militaire coté camerounais, il est à craindre une escalade militaire. 

Lire Aussi  Marine Le Pen: une chance ou une menace pour l’Afrique?

Essama Aloubou 

Advertisement

Á La Une