Connect with us

Divertissement

“Il a 24 ans, j’en ai 76, et alors ?” : Roselyne Bachelot totalement sous le charme de Youssouf Fofana

Published

on

Invité dans l’émission Quelle époque, sur France 2 le samedi 21 janvier, Youssouf Fofana s’est prononcé non seulement sur le parcours des Bleus durant la Coupe du monde au Qatar, mais aussi sur son parcours personnel.

Déjà à 13 ans, il a intégré l’Institut national du football Clairefontaine, le chemin idéal pour devenir footballeur professionnel. Malheureusement, après deux ans de préformation, aucun club professionnel ne le choisit.

C’est ainsi que Youssouf Fofana rentre à Drancy, reprend le football en amateur, retrouve le lycée, et livre des pizzas pour gagner un peu d’argent.

« J’ai eu un sentiment d’échec », a-t-il confié à Léa Salamé. Mais alors qu’il pense à arrêter le football, il est contacté par le responsable du recrutement du Racing Club de Strasbourg pour rejoindre le centre de formation.

Lire Aussi  Mali/ Violents combats entre l’armée et des terroristes à Tessit: bilan très lourd chez les Djihadistes

« Je devais arrêter le foot parce que c’était l’année du baccalauréat », s’est-il souvenu. Mais tout cela n’appartient désormais qu’au passé. Sélectionné par Didier Deschamps en Equipe de France, Youssouf Fofana évolue aujourd’hui à l’AS Monaco.

N’étant pas seul sur le plateau de l’émission, Youssouf Fofana s’est retrouvé un tout petit peu dans une situation embarrassante suite à l’intervention de l’ex-ministre Roselyne Bachelot, qui a été impressionnée par son parcours.

« Il est adorable », a-t-elle voulu glisser discrètement à Bérénice Bejo, mais c’était sans compter sur Léa Salamé : « Qu’est-ce qu’il se passe ? » « Il est adorable, Youssouf Fofana », a répété Roselyne Bachelot.

« Elle est amoureuse ! Roselyne Bachelot est amoureuse de vous, je ne sais pas quoi vous souhaiter », a commenté la présentatrice hilare, devant le footballeur, mal à l’aise. « J’ai le droit », s’est défendue Roselyne Bachelot.

Lire Aussi  Voici comment éviter que votre préservatif ne s’éclate pendant l’amour

Et Léa Salamé d’acquiescer : « C’est vrai que ce sourire… » « C’est incroyable ! », a surenchéri l’ex-ministre de la Culture. « Il a vingt-quatre ans… », a fait remarquer Christophe Dechavanne. Roselyne Bachelot a rétorqué : « J’en ai soixante-seize, et alors ? ».

Advertisement

Á La Une