Connect with us

Divertissement

Niger : tentative de coup d’État, des officiers supérieurs à la barre

Published

on

Le procès de la tentative de coup d’État militaire contre le pouvoir du président Issoufou Mahamadou a démarré vendredi 20 janvier. Au total, les 58 personnes accusées dans cette affaire se sont présentées à la barre.

Qui sont les auteurs de la tentative de coup d’État de mars 2021 qui avait visé le président nigérien de l’époque Issoufou Mahamadou ? C’est cette question que tenteront d’élucider les juges de la Cour de justice de Niamey.

En effet, 58 personnes parmi lesquelles des officiers supérieurs, des subalternes et des hommes de rang sont accusées d‘avoir tenté de renverser le président Issoufou Mahamadou deux jours avant l’investiture de son successeur, Mohamed Bazoum.

Excepté le capitaine Sani Gourouza et son second, le lieutenant Morou Abdourahamane, qui ont avoué avoir attaqué le palais présidentiel, tous les autres officiers soupçonnés ont nié en bloc ces accusations.

Lire Aussi  Togo : Des boites de lait périmées envahissent les marchés de Cinkassé

Mais le fait marquant en ce début de procès reste l’apparition du nom du général de brigade Seydou Bagué, alors chef d’état-major de l’armée de terre, ainsi que celui du major Djibo Hamadou, chef du bureau des opérations militaires, sont cités pour être les cerveaux de la tentative du coup d’État qui sont cités comme les cerveaux de cette tentative de renversement de l’ordre établi.

Advertisement

Á La Une