Connect with us

Divertissement

Peut-on changer l’apparence de son nez sans chirurgie grâce à l’acide hyaluronique ? Des experts nous répondent

Published

on

De plus en plus popularisées, les injections d’acide hyaluronique ont le vent en poupe et semblent séduire de nombreux Français complexés par quelques petits défauts sur leur visage.

Plus rapides et moins risquées que d’avoir recours à la chirurgie esthétique, ces injections, relevant de la médecine esthétique, peuvent modifier de nombreux aspects du visage, comme les rides, l’apparence des cernes, corriger un menton fuyant ou redéfinir l’ovale du visage. Concernant le nez, les injections d’acide hyaluronique peuvent aider à améliorer un petit défaut ou à obtenir une forme plus harmonieuse dès la première séance. Mais comment cela se passe-t-il, et cette intervention comprend-elle des risques ? Les experts de la Maison de médecine esthétique Lutétia nous répondent.

Qu’est-ce que la rhinoplastie médicale par injection ?

La rhinoplastie médicale par injections résulte d’un ajout d’acide hyaluronique sous forme de gel malléable à l’aide d’une aiguille sous la peau, qui permet de resculpter le nez et de corriger certains petits défauts, nous informent les médecins de la Maison Lutétia.
Permettant d’estomper une bosse sur le nez, d’ajouter un peu de volume à celui-ci, de corriger une asymétrie, ou de donner l’impression d’avoir un nez retroussé par exemple, les injections d’acide hyaluronique ne peuvent cependant pas affiner un nez jugé trop gros ou trop large par le patient.
En effet, ne pouvant être injecté dans l’aile du nez, l’acide hyaluronique à le pouvoir d’épaissir ou de combler, mais pas d’affiner cette partie du visage.

Très rapide, il suffit en moyenne d’une seule séance de 30 minutes pour obtenir des résultats visibles sur l’aspect du nez, pouvant durer entre 12 et 18 mois selon les personnes. Dans certains cas, et si le patient estime que le résultat n’est pas suffisant, les experts de la Maison Lutétia nous informent qu’il est possible d’effectuer une seconde injection 15 jours après la première, afin d’obtenir une modification plus importante du nez.
Indolore grâce à un anesthésiant local contenu dans la seringue et totalement réversible, opter pour l’injection d’acide hyaluronique est un moyen efficace de se sentir mieux dans sa peau sans avoir à passer par la chirurgie esthétique, ou au contraire, d’être certain de vouloir sauter le pas de la rhinoplastie. 

Ces injections comportent-elles des risques ?

Contre-indiquées dans le cas de maladie auto-immune ou d’infection, les injections d’acide hyaluronique ne représentent aucun risque.
Substance contenue naturellement dans l’organisme, l’acide hyaluronique une fois injecté, fini par être totalement dégradé par l’organisme sous quelques mois, et ne représente donc pas de danger pour la santé.

Sans éviction sociale, et possibles à n’importe quel moment de l’année, ces injections ne requièrent aucun entretien ni massage particulier une fois administrées, mais il est cependant préférable de ne pas fumer pour ne pas accélérer la dégradation de l’acide hyaluronique, recommandent les médecins de la Maison Lutétia. Moins contraignant et bien moins cher que la rhinoplastie chirurgicale, cet acte de médecine esthétique est un moyen sûr de reprendre confiance en soi lorsqu’un petit défaut nous complexe. 

Johanna Arnoult

Lire Aussi  Aya Nakamura : les derniers clichés torrides de la chanteuse font jaser (photos)
Advertisement

Á La Une