Connect with us

Divertissement

Scandale: Dani Alves séjourne en prison, ses proches réagissent

Published

on

Dani Alves, accusé de viol sur une jeune femme de 23 ans le mois dernier à Barcelone, a été placé en détention provisoire vendredi par une juge du Tribunal supérieur de justice de Catalogne.

Aucune commodité dans la cellule carcérale de Dani Alves

Dani Alves est dans de sales draps. Vendredi, le Brésilien a été arrêté et placé en garde à vue au commissariat des Mossos d’Esquadra des Corts puisqu’il est soupçonné d’agression sexuelle présumée sur une jeune femme de 23 ans.

Dans la foulée, il a été présenté au tribunal de Barcelone qui devait trancher afin de savoir si le latéral droit devait être encadré par certaines règles en attendant la suite de l’enquête ou s’il devait être libéré sans mesures conservatoires. Finalement, il a été envoyé en prison sans possibilité d’avoir une caution. Il a donc passé ses premiers jours en prison.

Lire Aussi  Nigeria: les terroristes font exploser une église catholique

Sport raconte ainsi comment se sont passées les premières heures du joueur de la Canarinha derrière les barreaux. Le journal catalan explique que son arrivée a été particulièrement attendue dans la prison de Brians I. Le joueur est arrivé en silence, sous le choc et visiblement abattu. Dès son arrivée, il a ainsi eu droit à l’habituelle séance de prise d’empreintes digitales et de photos, avant de rejoindre son dortoir.

Pas de traitement de faveur

Il n’a ainsi pas passé la nuit seul, puisque les autorités font toujours en sorte que les nouveaux arrivés soient accompagnés d’autres détenus pour des raisons de sécurité. Le lendemain, samedi, il a eu droit à plusieurs visites, à un entretien médical et un rendez-vous avec un psychologue de la prison, un juriste et un éducateur. La procédure habituelle pour tout nouveau prisonnier en somme, même si au vu de sa condition de joueur et donc de ses revenus conséquents, il n’a pas eu besoin de visite de l’assistante sociale.

Lire Aussi  Le M23 en RDC : les preuves accablantes de l’implication du Rwanda

Désormais, la direction du centre doit décider de quel module accueillera le Brésilien. Mais le quotidien dévoile que ça ne sera pas le grand luxe pour l’ancien du PSG, qui arrive dans une prison qui a besoin de travaux. Il y aurait notamment des problèmes d’eau chaude, des soucis avec les télévisions, des douches délabrées et beaucoup de tension entre détenus et employés.

Autant dire que Dani Alves ne va pas vivre dans le luxe ces prochains mois/années…

Advertisement

Á La Une