Connect with us

Divertissement

Cardiologie: La Côte d’Ivoire réceptionne des équipements médicaux de pointe

Published

on

Des équipements médicaux d’un coût global de 10 milliards de FCFA offerts par AME International ont été réceptionnés par Pierre N’Gou Dimba, ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie universelle de Côte d’Ivoire, le 24 janvier 2023, à l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (ICA), situé au sein du CHU de Treichville.

AME International, une entréprise autruchienne appuie l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (ICA), en Côte d’Ivoire

Ces équipements permettront à l’Institut de prendre en charge, de façon effective et efficace, les patients souffrant des maladies cardiovasculaires venant de partout en Côte d’Ivoire.

AME International est une entreprise autrichienne spécialisée dans les équipements médicaux et solutions clés en main, dans le conseil et l’ingénierie hospitalière, ainsi que dans les solutions de santé numérique.

Lire Aussi  L’Ouganda a nommé sa représentante à Miss Earth 2021

L’année 2022 a été une année charnière pour le secteur de la santé. La dynamique de réforme du système et la mise en œuvre de grands chantiers ont non seulement contribué à rendre ce secteur résilient, mais ont surtout permis d’améliorer ses indicateurs.

Ainsi, un point d’honneur a été mis sur la poursuite du programme hospitalier. 242 Établissements Sanitaires de Premiers Contacts ont ainsi été réhabilités et équipés. Des Centres hospitaliers régionaux (CHR) ont été construits et équipés à Aboisso, Adzopé, Man, San Pedro.

Deux hôpitaux généraux ont également été construits et équipés à Danané, Méagui. Trois autres ont été réhabilités et équipés à Bassam, Yopougon Attié et Adjamé.

De manière globale, l’année 2022 a vu la mise en œuvre des réformes clés du secteur, notamment, la transformation du statut juridique des hôpitaux pour aboutir à plus de flexibilité dans leur fonctionnement, à l’harmonisation des prix des poches de sang à 3 000 FCFA, et à la généralisation de la CMU, avec 1 248 établissements prestataires de soins dont 1043 établissements publics.

Lire Aussi  Une femme raconte comment elle a eu un orgas.me en accouchant 

Ces efforts ont porté leurs fruits. Le taux de mortalité maternelle est passé de 614 à 385 décès / 100 000 naissances vivantes et le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans s’est établi à 74 pour 1 000 naissances vivantes contre 96 pour 1 000 naissances vivantes en 2021.

Advertisement

Á La Une