Connect with us

Divertissement

Cette femme de ménage se transforme en enquêtrice pour traquer et piéger des pédophiles et fait d’effrayantes révélations dans TPMP !

Published

on

Voilà des décennies que les décisions de justice et les lois en lien avec la pédocriminalité sont pointées du doigt. Un laxisme qui engendre de nouveaux phénomènes : de plus en plus de citoyens lambda décident de jouer les justiciers et les enquêteurs et se mettent à traquer eux-mêmes les pédophiles.
C’est notamment le cas de Neila Moore, femme de ménage le jour et traqueuse de détraqués la nuit. Cette jeune femme qui a fondé « Team Moore », un collectif de citoyens bénévoles qui créent des faux comptes sur les réseaux sociaux et se font passer pour des mineurs afin de traquer et piéger des pédophiles qui agissent sur la toile en toute impunité. Ce mercredi 25 janvier 2023, Neila Moore était présente sur le plateau de « Touche pas à mon poste » pour expliquer sa démarche.

« On les classe en deux catégories distinctes »
« La plupart sont des hommes de 18 ans jusqu’à 85 ans. On les classe en deux catégories distinctes. Il y a ce que j’appelle les pervers, ce sont ceux qui vont explicitement parler de sexualité, faire des propositions sexuelles, montrer des photos de leur s*xe en érection, se masturber derrière l’écran. Et il y a les faux anges gardiens, eux vont être dans la manipulation, ça va prendre des semaines et des mois mais ils veulent des photos nues de l’enfant, ils vont envoyer des vidéos pornographiques ou zoophiles ».

Lire Aussi  ‘Ça va me changer’ : Emilie Fiorelli déménage et se livre sur son départ de Marseille

Et si le combat de Neila et du collectif est louable, la justice et le gouvernement tentent malheureusement de freiner leurs agissements : « Les chefs de la police ont dit que nous étions des hors-la-loi, que nos éléments étaient irrecevables, mais cela avait été le cas, nous n’aurions pas permis autant de condamnations… » a déclaré la jeune femme en direct sur C8.
Neila Moore a ensuite expliqué pourquoi les pédophiles sont de plus en plus jeunes : « C’est lié à la génération p*rno, les adultes tombent dans la p*rnographie de plus en plus tôt. On a énormément de pédophiles qui nous contactent qui ont moins de 25 ans et qui sont déjà accro à la pédopornographie »

Lire Aussi  ‘Si je suis un monstre, alors je m’en vais’ : Mava Chou livre un poignant témoignage quelques jours avant sa mort

ES

Advertisement

Á La Une