Connect with us

Divertissement

Permis à points : Consultez ici les amendes par infractions

Published

on

En Côte d’Ivoire, les classes de contraventions et les amendes appliquées en la matière sont connues, à deux mois de l’entrée en vigueur du permis à points.

Permis à points – 1050 tuées en 2022, les amendes des infractions vont de 2200 à 25.000 FCFA

Perte de Points, le barème des infractions et amendes ont été dévoilés par le gouvernement ivoirien. Le taux d’amende forfaitaire va de 2200 à 25.000 FCFA , selon un tableau du Ministère des Transports, consulté par Afrique-sur7.

Selon les nouvelles amendes forfaitaires liées aux nouvelles contraventions au code de la route sont passibles d’une peine d’emprisonnement inférieure ou égale à deux mois et d’une peine d’amende judiciaire allant de 20 000 à 360 000 FCFA, a indiqué le mardi 27 septembre 2022 à Abidjan, le directeur de la Coordination et de la Gestion intégrée des Opérations de Transports terrestres à la Direction générale des Transports terrestres et de la Circulation, Etienne Kouakou.

Lire Aussi  Bénin: Interdiction du droit de grève dans trois secteurs

Le permis à points, institué par le décret n°2016-864 du 03 novembre 2016 portant réglementation de l’usage des voies routières ouvertes à la circulation publique, apparaît comme une des solutions à la montée de l’incivisme constaté sur nos routes.

Le retrait de points dépend de la gravité de l’infraction et suit un barème des infractions défini par le Code de la Route.

Les points sont retirés, non pas lorsque l’infraction est constatée, mais uniquement lorsque sa réalité a été établie c’est-à-dire au moment du paiement de l’amende.

Selon les statistiques officielles, 94 % des accidents de circulation sont dus aux conducteurs ou usagers et 6 % imputables au mauvais état des véhicules et du réseau routier en Côte d’Ivoire.

En 2021, on a dénombré près de 14 000 accidents de la circulation pour environ 1 500 tués et 23 000 blessés.

Lire Aussi  Official : voici la nouvelle date du match d’Europa league entre Arsenal et le PSV

Le dernier conseil national de sécurité a dénombré en moyenne 46 accidents par jour et 1050 personnes tuées en 2022.

Ces chiffres traduisent les mauvaises pratiques de conduite des chauffeurs notamment à Abidjan.

L’excès de vitesse est la cause principale avec 26 % contre 22 % pour imprudence du conducteur et 19 % pour défaut de maitrise. Les voitures personnelles sont en tête avec 56 % des accidents contre 15 % pour les mini-bus communément appelé « Gbaka » et 11 % pour les taxis –compteurs.

Advertisement

Á La Une