Connect with us

Divertissement

RHDP : Ces vérités crues de Cissé Bacongo à Jacques Assahoré et autres

Published

on

L’Union des enseignants du RHDP a organisé un grand meeting d’hommage et de reconnaissance au Président de la République, Alassane Ouattara, le samedi 21 janvier 2023 à Bouaké. Une cérémonie à laquelle, ont brillé par leur absence, plusieurs cadres de la région, dont Jacques Assahoré Konan, l’actuel Directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique, député de Diabo- Languibonou et candidat désigné du RHDP aux futures élections régionales dans le Gbêkê.

RHDP: Quand Cissé Bacongo regrette l’absence de Jacques Assahoré à une cérémonie d’hommage au président Ouattara

Au cours de cette cérémonie d’hommage au Président Alassane Ouattara, la Ministre d’État Kandia CAMARA, le Ministre des transports, Amadou KONÉ, et le Ministre Cissé BACONGO, secrétaire exécutif du RHDP, ont chacun, exprimé leur gratitude et leur soutien indéfectible aux nombreuses actions du Président de la République et félicité l’Union des enseignants RHDP pour cette marque de reconnaissance à l’égard du chef de l’Etat. Dans son intervention, le Ministre Amadou KONÉ est revenu sur l’intérêt que le Numero 1 ivoirien accorde au monde du travail et en particulier à celui de l’enseignement. « Chaque année, c’est plus de 200 milliards de francs CFA qui sont investis dans l’éducation », a-t-il fait savoir. C’est dire combien ce secteur occupe une place de choix dans le programme du gouvernement de Côte d’Ivoire.

Lire Aussi  "Une énorme star internationale" en approche dans TPMP ? La dernière bombe lâchée par Cyril Hanouna !

Patronne de la cérémonie, la Ministre Kandia Kamissoko CAMARA a réaffirmé la générosité du président Ouattara à travers des mesures prises en faveur du monde du travail en général et des enseignants en particulier pendant ces dernières années. On se rappelle que près de 10 300 enseignants ex-contractuels, recrutés dans le cadre du PSGouv 1, pour combler le déficit en enseignants à tous les niveaux d’éducation primaire et secondaire publics, ont tous été intégrés à la Fonction Publique. L’un des moments forts de la journée d’hommage au président de la République, a été assurément l’intervention du Ministre chargé des Affaires politiques auprès du Président de la République, Cissé Bacongo. Le Secrétaire Exécutif du RHDP n’a pas usé de la langue de bois pour déplorer l’absence de certains cadres, et non des moindres de la région.

« Loin d’être un acte banal motivé par des considérations politiciennes complaisantes, cet événement que nous vivons aujourd’hui est d’une importance capitale. Il va contribuer à fixer dans le temps et dans les mémoires, l’action du Chef de l’Etat à la tête de notre pays. C’est pourquoi, je voudrais regretter mille fois, regretter des absences. Des absences qui parlent. Je veux regretter l’absence du secrétaire national chargé des points locaux des ministères du Rhdp. Je veux parler du frère Assahoré Konan Jacques (…) Je le lui dis ici, et je vais lui dire à Abidjan. Je regrette également l’absence du ministre gouverneur Jean Claude Kouassi, du Ministre Sidi Tiemoko Touré , membre du Directoire. Je voudrais enfin regretter l’absence de Ahoutou Koffi Emmanuel, Dircab du Vice-président de la République, surtout concernant une cérémonie d’hommage au Président de la République. Je n’aurais pas dit ce que je viens de dire que je ne serais pas en paix avec ma conscience, en tant que Secrétaire Exécutif. Il y a des choses que je peux taire, il y en a par contre, que je ne dois pas taire… », a-t-il dénoncé.

Lire Aussi  Bébé de 11 mois tuée et démembrée: arrestation d’un fugitif (son père)

A Bouaké, la sortie du Ministre Cissé Bacongo, continue de faire tilt

Au lendemain des élections législatives partielles du samedi 03 septembre 2022 dans la circonscription 057 (Bodokro commune, Marabadiassa, Lolobo et N’guessankro sous-préfecture) soldées par la victoire du RHDP avec 54,47% contre 20,64% pour Jacques Mangoua du PDCI-RDA, des partisans du Directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique, vantant les mérites de leur leader, s’étaient crus obligés de s’en prendre au ministre Amadou Koné à qui ils reprochaient son absence auprès du candidat du RHDP lors du scrutin.

« BODOKRO étant un territoire traditionnellement acquis à la cause de l’opposition, le candidat Jules ATTINGBRÉ aurait dû bénéficier du soutien de tous les leaders du RHDP de la région de Gbêkê. Cependant, nous notons malheureusement l’absence de plusieurs hauts cadres du RHDP de la délégation Bouaké 1 aux côtés du candidat du parti. Parmi ces absents de taille, nous pouvons citer le Ministre Amadou Koné qui se présente comme le leader incontestable du RHDP dans la région de Gbêkê, parti honorer d’autres engagements à Bouaflé pendant que les couleurs du RHDP étaient en jeu dans le Gbêkê », avait dénoncé un certain Franck Gbêkê, proche de Jacques Assahoré.

Lire Aussi  Que se passe-t-il entre Yvidero et Mvemba, le mari de Coco Emilia ?

Difficile de comprendre, aujourd’hui, l’absence de son leader à une cérémonie d’hommage au président Ouattara; et ce, au moment où celui-ci est officiellement le candidat du RHDP pour les régionales à venir dans le Gbêkê. Quoi qu’il en soit, à Bouaké, la sortie du Ministre Cissé Bacongo, continue de faire tilt.

Advertisement

Á La Une