Connect with us

Divertissement

Top 7 des choses incontournables à faire à Nairobi

Published

on

Avec ses trois millions d’habitants, Nairobi est la plus grande ville du Kenya, et cette métropole gigantesque, située au sud du pays, est aussi un centre économique majeur pour toute l’Afrique. Outre les échanges commerciaux, elle occupe un rôle de premier plan dans la finance africaine, le tourisme et la formation universitaire : deux des plus grandes universités du continent se trouvent dans la ville ! Pourtant, elle n’était au début du XX° siècle encore qu’un modeste village servant d’étape lors de la construction du chemin de fer reliant Mombasa, ville kényane située sur la côte, à l’Ouganda, le pays voisin.

Bâtie en moins d’un siècle, cette métropole au dynamisme impressionnant, perchée à plus de 1600 mètres d’altitude, est aussi implantée tout près d’une des plus belles réserves naturelles du continent africain : le parc national de Nairobi fait, en effet, partie intégrante de la ville.

Vous vous demandez que faire à Nairobi pendant votre séjour ? Voici la réponse avec notre Top des choses incontournables à faire à Nairobi.

1. Le parc national de Nairobi

Le parc national de Nairobi
Le parc national de Nairobi

Cette attraction qui, à elle seule, vaut le détour lorsqu’on cherche que faire à Nairobi : le parc national de Nairobi, situé à moins de dix kilomètres du centre-ville, est un espace protégé de 120 km² abritant tout ce qu’on peut imaginer trouver dans la savane : zèbres, gnous, mais aussi de nombreuses espèces d’oiseaux et des reptiles, comme des tortues et des varans !

En suivant les nombreux sentiers, on peut aussi y admirer le colossal rhinocéros noir, ou l’hippopotame baignant dans l’Athi, la rivière traversant le parc. Créé en 1946, le parc national présente la particularité de n’être clos que sur trois côté, la partie sud restant ouverte pour permettre aux animaux de migrer.

Lire Aussi  Voici 8 plantes qui peuvent vous aider à repousser les insectes

2. Giraffe Centre

giraffe centre nairobi
giraffe centre nairobi

Si vous êtes venus visiter Nairobi et que vous êtes dingues des animaux, poursuivez votre visite avec le Giraffe Center, situé à Langata, à une vingtaine de kilomètres au sud de la ville : ici, on peut, depuis la création du lieu en 1979, visiter cet étonnant espace préservé en compagnie de soigneurs passionnés.

Il est possible d’approcher les animaux de très près et même de les nourrir, en utilisant une plateforme d’observation ! De plus, le parc abrite aussi des phacochères, ce qui rappellera des souvenirs aux fans du Roi Lion.

A lire : « The Giraffe Manor » au Kenya : un lieu où déjeuner avec les girafes

3. Bomas of Kenya

bomas of kenya
bomas of kenya

Dans ce centre culturel, on trouve une reproduction à l’échelle des habitations d’une douzaine de tribus kényanes différentes ; le parc est donc principalement voué à faire découvrir, aux visiteurs désireux de trouver que faire à Nairobi, les us et coutumes des autochtones et les traditions millénaires qui y sont liées.

Le Bomas of Kenya vaut le coup d’oeil pour ses spectacles présentant les danses traditionnelles, magistralement effectuées par une troupe de danseurs chevronnés au sein d’un théâtre de 3500 places, quotidiennement ! On peut aussi y trouver toutes les commodités touristiques : parking pour 3000 véhicules, aire de pique-nique, restaurant ou parc à jeux pour enfants.

Lire Aussi  Togo : Le gouvernement met fin à une escroquerie au sein de la justice

4. La mosquée Jamia

La mosquée Jamia

Lorsqu’on vient visiter Nairobi, on est frappé par… l’absence de monuments et d’édifices qui valent le détour. Mais quelques exceptions viennent faire mentir cette impression : la splendide mosquée Jamia, bâtie au début du XX° siècle, fut construite dans le plus pur style arabe et reste, aujourd’hui, un des plus grands lieux de culte que compte le pays.

Reconnaissable à ses trois dômes d’argent et ses minarets ouverts sur Kigali Road, une des artères principales de la ville, elle abrite aussi une clinique, une école de couture et même un centre d’apprentissage de la langue des signes !

5. Les allées du parc Uhuru

Les allées du parc Uhuru
Les allées du parc Uhuru

Le Uhuru Park est un jardin public collé au quartier d’affaires ; si on vous en parle, c’est qu’il représente une véritable pause au sein de cette métropole où tout semble aller si vite !

Fort de ses treize hectares, on s’y repose à l’ombre des arbres ou allongé·e au bord de son lac en dégustant une glace ou un granité, mais on peut aussi y courir, y pratiquer le BMX, y voir un match de football ou y jouer au tennis ! En swahili, Uhuru signifie « liberté » : le parc est aussi connu pour son rôle politique et social, puisque y sont organisés meetings et y prirent place des manifestations parfois historiques.

6. Les forêts de Karura et de Sigiria

Les forêts de Karura et de Sigiria

Si vous cherchez encore que faire à Nairobi, mais que vous êtes en quête de fraîcheur, nous avons un bon plan à vous conseiller : sur plus de mille hectares, les forêts de Karura et de Sigiria sont parcourues par de nombreux sentiers balisés que de nombreux Kényans et visiteurs viennent arpenter, tout au long de l’année !

Lire Aussi  L’Ukraine avoue avoir bombardé la Crimée tenue par la Russie

Il faut dire que la zone s’y prête particulièrement : à quelques kilomètres de la ville, ce poumon vert est un secteur apprécié lors des fortes chaleurs ou les week-ends, ou tout simplement lorsqu’on veut respirer un grand bol d’air frais ! Attention toutefois si vous possédez un chien, ils ne sont admis qu’en laisse.

7. Le marché Maasaï

Le marché Maasaï
Le marché Maasaï

Si vous êtes venus visiter Nairobi mais que vous cherchez de l’authenticité, nous ne saurions que trop vous recommander d’aller déambuler dans les allées du marché Maasaï. Ce dernier possède la particularité d’être situé dans un endroit différent de la ville, tous les jours, sauf le lundi.

On y trouve de délicieux plats dans les échoppes traditionnelles, mais aussi des fermiers Maasaï venus vendre leur production et de nombreux artisans mettant en avant le savoir-faire traditionnel en commercialisant bijoux et tissus artisanaux. Véritable institution dans la ville, le marché Maasaï est la preuve que les Kényans sont fiers de leur patrimoine et jamais, vraiment éloignés de leurs racines !

Advertisement

Á La Une