Connect with us

Divertissement

Rencontre Macron-Ouattara : Dessous d’un tête-à-tête sur le Burkina

Published

on

Alassane Ouattara et Emmanuel Macron se sont rencontrés ce mardi 25 janvier 2022 au palais présidentiel de l’Élysée à Paris. Les relations avec les pays au Sahel étaient au centre des échanges entre les présidents ivoiriens et français.

Alassane Ouattara depuis la France: « Nous avons échangé sur des sujets bilatéraux et régionaux d’intérêt commun »

Le président ivoirien Alassane Ouattara a eu un déjeuner avec son homologue français Emmanuel Macron, ce mercredi 25 janvier au palais de l’Élysée. « Nous avons échangé sur des sujets bilatéraux et régionaux d’intérêt commun. Je me réjouis du partenariat solide et confiant entre nos deux pays », a déclaré le chef de l’État ivoirien sur Twitter.

Au rang des sujets ayant meublé les échanges lors de cette rencontre, plusieurs sources indiquent que le Burkina Faso occupe une place de choix. Le gouvernement de la transition, aux commandes depuis octobre dernier, a confirmé, le 23 janvier, avoir demandé le départ des troupes françaises basées dans le pays, dans un délai d’un mois. Et Paris d’annoncer, ce mercredi, le retrait de ses 400 forces spéciales stationnées à Ouagadougou.

Lire Aussi  « Ebony Reigns est triste » – le père de la défunte chanteuse révèle comment il communique avec elle

En rappel, ce déjeuner de travail entre Ouattara et Macron a été annoncé avant l’officialisation de la décision des autorités burkinabè.

Tout comme le Mali voisin, le Burkina Faso, qui a réclamé le départ des troupes françaises dans le pays, désire de plus en plus diversifier ses partenaires. La sécurité et la défense sont les domaines qui tiennent à cœur les autorités burkinabè dans cette diversification.

Dans cette quête qui signifie moins de coopération avec la France, Ouagadougou n’exclut pas la Russie. Selon certaines sources, le premier déplacement hors du continent africain du Premier ministre burkinabè, Appolinaire Kyélem de Tambela, a eu pour destination Moscou courant décembre 2022. Le chef du gouvernement burkinabè y serait allé mener des négociations pour acquérir du matériel militaire.

Partager:

Lire Aussi  Gabon : Moussa Adamo, le chef de la diplomatie, meurt en plein conseil des ministres
Share on Twitter Share on Reddit Share on WhatsApp Share on Telegram
Advertisement

Á La Une