Connect with us

Divertissement

Festival de Cannes 2023 : Carla Bruni frôle l’accident vestimentaire en manquant de tomber sur le tapis rouge !

Published

on

La 76e édition du Festival de Cannes a ouvert ses portes. Sur le célèbre tapis rouge, de nombreuses personnalités telles que Adriana Karembeu, Cate Blanchett, Natalie Portman, Claude Lelouch ou encore Cédric Klapisch, ont défilé ce vendredi 19 mai 2023 où était présenté le film du réalisateur britannique Jonathan Glazer, The Zone of Interest. Mais tous les regards se sont portés sur une autre célébrité… qui s’est pris les pieds dans le tapis… ou plutôt dans sa robe sublime ! Arrivée vers 18h, l’interprète de Quelqu’un m’a dit a misé sur une mini robe composée d’un bustier lamé et une mini-jupe drapée à longue traîne… une création haute couture signée Celine dévoilant subtilement un corps particulièrement longiligne et musclé. A son cou, une sublime parure Chopard composé d’un collier aux pierres chatoyantes et de la bague assortie. Aux pieds, une paire de sandales argentées, la So Nude Sandal 105 de la maison Aquazzura. Un look étincelant qui a mis la maman de Giulia et Aurélien au rang des superstars de ce Festival.

 

 

Lire Aussi  Les Cinquante : les internautes agacés devant la finale

“A chaque fois c’est une découverte”

“Moi je viens en spectatrice, je viens en cinéphile”, avait-elle expliqué à France Info avant de gravir les marches. “Je suis très impatiente, j’aime beaucoup les programmations de Cannes. A chaque fois c’est une découverte, c’est des artistes extraordinaires”, a poursuivi l’ex Première dame, qui décrit le Festival comme le “berceau historique du cinéma”.
Puis, alors que la mannequin franco-italienne entreprend son avancée vers les marches pour assister à la projection de ce long-métrage très attendude Cannes, cette dernière a dû se débattre avec sa traîne… sous le feu des projecteurs ! Resplendissante dans une robe courte argentée, sa tenue était en effet pourvue d’une longue traîne qui a fait son petit effet mais peu facile à porter : madame Sarkozy a failli trébucher en marchant dessus ! Mais habituée des podiums de toutes sortes, son naturel souriant à vite repris le dessus, ne laissant en aucun cas apparaître sa gêne… Elle a fini par se laisser glisser, telle une sirène à la plastique parfaite, jusqu’au sacro-saint Palais des Festivals.

Lire Aussi  Aya Nakamura explique qu’elle déteste le Stade de France : le lieu lui répond !

F.V.

Advertisement

Á La Une