Connect with us

Divertissement

L’animatrice préférée des Français, Karine Le Marchand, réclame des « voitures de métro réservées aux femmes » !

Published

on

Ce jeudi 31 août 2023, une note de la préfecture de Paris au sujet de l’augmentation des violentes sexuelles, a été relayée par Le Parisien. Cette note inquiétante révèle que 57.000 plaintes pour violences sexuelles dans les transports en commun ont été enregistrées pour l’année 2020, soit 156 par jour.

Un chiffre en hausse puisqu’à titre de comparaison, c’est près de deux fois et demie de plus qu’en 2011. Le constat est donc sans appel : prendre les transports en commun est devenu un véritable calvaire pour les femmes qui chaque jour, doivent subir agressions sexuelles en tout genre à savoir mains aux fesses, frottements ou pire encore masturbation…

Contre toute attente, on apprend que les auteurs de ces agressions, âgés de 12 à 72 ans, représentent 60 % des délinquants et agissent principalement en heures de pointe. Ainsi, en France, depuis le début de l’année, 87 % des femmes déclarent avoir déjà été victimes de harcèlement ou de violences sexuelles et sexistes dans les transports.

Lire Aussi  Dylan Thiry : blacklisté de Koh-Lanta ? Vincent Shogun l’accable

Karine Le Marchand pousse un coup de gueule
En découvrant l’article à ce sujet, écrit par nos confrères de CNews, Karine Le Marchand s’est empressée de le partager en story Instagram afin de pousser un gros coup de gueule. « À quand les voitures de métro réservées aux femmes ? » a-t-elle demandé en prenant soin de taguer le compte Instagram de la RATP. « Le Japon l’a mis en place et cela fonctionne très bien » a-t-elle assuré pour tenter de convaincre la célèbre régie de transports.

Il est vrai que le Japon est l’un des seuls pays où certaines rames de métro sont réservées aux femmes, et ce, depuis 2000 ! Certains wagons sont ainsi agrémentés du slogan « Women Only » (réservé aux femmes) avec des autocollants roses, lisibles en japonais et en anglais. Dans ce pays où la discipline est le maître-mot, les hommes se sont bien évidemment pliés à la règle, de quoi engendrer une baisse considérable du taux de harcèlement sexuel dans les transports en commune.
ES

Lire Aussi  "Pardon mais il y a des gens qui n’aiment pas", Anne-Elisabeth Lemoine, le ton montre entre deux de ses chroniqueurs
Advertisement

Á La Une