Connect with us

Divertissement

Disparition d’Émile : « Ça ne me choque pas », un voisin des grands-parents prend la parole !

Published

on

Voilà près de deux mois que le petit Émile a disparu. Aperçu pour la dernière fois au Haut-Vernet, dans la demeure de ses grands-parents située dans les Alpes-de-Haute-Provence, le garçonnet de deux ans et demi s’est depuis volatilisé. En effet, malgré les recherches incessantes et de nombreux moyens mis en place pour retrouver la trace du bambin, aucune piste ne permet pour l’heure d’en savoir un peu plus sur le contexte de la disparition d’Émile.

Ainsi, l’enquête a été élargie aux chefs d« enlèvement, arrestation, détention et séquestration de mineur »tandis que les hypothèses le plus folles se multiplient.

Sur le plateau de Touche pas à mon poste !, lundi 4 septembre 2023, Cyril Hanouna a d’ailleurs reçu en plateau Michel Mary, un journaliste au Nouveau Détectivequi a l’habitude des plateaux de télévision. Ainsi, l’homme est revenu sur ce fait divers qui bouleverse les Français tout en mentionnant les pistes qui ont été étudiés par les forces de l’ordre… Et parmi ces hypothèses, la théorie de la fugue a été mentionnée par le journaliste.

Lire Aussi  Les Cinquante : la saison 2 bientôt en tournage, le casting se précise

A voir également : Cyril Hanouna fait des révélations surprenante en direct

« Les enfants sont libres »

« Il y a la piste de la fugue qui a été rapidement abandonnée parce qu’un enfant de deux ans et demi ne va pas parcourir 10 km à pied »,a-t-il déclaré. Une piste qui a pourtant été envisagée par les enquêteurs dans la mesure où l’enfant a été aperçu en train de déambuler dans les rues du hameau seul… Des témoignages qui ont d’ailleurs surpris l’opinion publique. Et pour cause, certains n’ont pas compris comment un garçonnet de deux ans et demi pouvait se promener seul sans qu’un adulte l’accompagne.

Une question à laquelle un habitant du hameau a répondu en plateau. Interrogé par la production du talk-show, ce dernier a assuré que dans le village, cela n’avait rien d’étonnant : « Les enfants sont libres”, a-t-il déclaré avant d’ajouter : « Le hameau du Haut-Vernet, c’est une grande famille… moi ça ne me choque pas qu’un petit de deux ans et demi déambule tout seul dans le village. Évidemment, il faisait jour, sans doute que si c’était arrivé à la tombée de la nuit, quelqu’un l’aurait ramené à ses parents ou à ses grands-parents.”

Lire Aussi  "Qu’ils arrêtent de s’intéresser à des gamines", Kelly Vedovelli dézingue Frederic Beigbeder, accusé de viol

L.Z.

Advertisement

Á La Une