Connect with us

Divertissement

Pierre (L’Amour est dans le pré) : un AVC, deux cancers, trois membres de sa famille disparus brutalement !

Published

on

En 2012, M6 diffusait la saison 7 de l’émission L’amour est dans le pré. À cette époque, Pierre, un céréalier et producteur d’armagnac basé dans le Gers, était tombé sous le charme de Frédérique, une jeune femme originaire de Bordeaux. Très vite, cette dernière accepte de quitter sa ville et sa routine pour emménager avec lui à la ferme. L’année suivante, elle donne naissance à leur fils Gabriel et 2013, le couple se marie. Dix ans plus tard, les deux tourtereaux sont toujours ensemble et forment l’un des couples les plus emblématiques du programme.

Très actifs, sur Instagram, Pierre et Frédérique entraînent régulièrement leurs nombreux abonnés, dans les coulisses de leur vie hors du commun, eux qui ont ouvert une maison d’hôtes.

Pierre (L’amour est dans le pré) perd trois membres de sa famille
Ce jeudi 7 septembre 2023, c’est pour faire des confidences beaucoup moins joyeuses qu’ils ont en revanche pris la parole sur Instagram. « La femme de ma vie c’est Fred. Les femmes de ma vie, c’était maman et ma demi-sœur aînée disparues certes, mais Bach, leur passion commune me permet de les pleurer… en remerciant le destin de les avoir eu comme mes anges gardiens » a d’abord écrit l’agriculteur, passionné de musique classique et d’opéra.

Lire Aussi  12 Coups de midi : L'histoire torride d'une candidate contraint Jean-Luc Reichmann à évacuer une partie du public

Son épouse a ensuite pris le relais pour faire de tristes révélations. « Pierre a perdu, fin 2017, son papa, d’un AVC sans crier gare, sa maman d’un cancer du sein qui a migré dans les poumons en 2019 et sa demi-sœur aînée, presque une deuxième maman, en suivant, après un long combat contre le cancer ». On apprend ainsi que Pierre a perdu trois membres de sa famille en quelques années.

En juin dernier, l’agriculteur avait dû faire face à un gros coup dur dans son exploitation. « Malheureusement on a eu des intempéries hier. Magasin inondé, on sait qu’on est sur une toiture précaire. Il faudra la revoir et la refaire quand les moyens le permettront. On sait aussi que l’épisode d’hier a été très riche en pluviométrie, en vent et malheureusement en grêle » avait-il expliqué. De quoi remettre en question son avenir dans la profession : « Ce matin, on a fait aussi un détour par la banque. Et ce n’est pas pour placer de l’argent. C’est pour aussi se poser les bonnes questions sur l’avenir de l’entreprise et de l’exploitation agricole ».

Lire Aussi  Disparition de Lina : le témoignage glaçant du père d’une autre ado qui a peut être échappé au pire

ES

Advertisement

Á La Une