Connect with us

Divertissement

Eden, la « Barbie » de TPMP, dénonce le harcèlement numérique qu’elle subit depuis son passage chez Cyril Hanouna

Published

on

Son bref passage dans Touche pas à mon poste lui reste en travers de la gorge. Le mardi 5 septembre dernier, sur le plateau de Cyril Hanouna, l’influenceuse Eden Elijah venait débattre sur un sujet portant sur la chirurgie esthétique, et plus précisément sur la tendance « Barbie Botox », qui consiste, comme son nom l’indique, à enchaîner les interventions chirurgicales pour ressembler à l’héroïne incarnée par Margot Robbie au cinéma. Face à Cyril Hanouna et au chirurgien esthétique Sidney Ohana, la jeune femme est revenue sur toutes les opérations qu’elle a subies, tout en dénonçant le phénomène de mode qui l’a influencée et broyée.

 »J’ai été influencée par l’écosystème, mon métier qui est le mannequinat (…) J’ai été influencée par des mannequins, par mon entourage. Je l’ai fait il y a quelques mois déjà, avant le film, parce que dans le monde du mannequinat, ça existait déjà (…) J’ai fait une (nouvelle) retouche il y a quelques jours. On rentre dans une sorte de cercle perfectionniste où l’on veut toujours plus » a confessé la jeune femme qui apparaissait avec une perruque blonde sur le plateau.

Lire Aussi  "Les 12 coups de midi" : grâce à Leïla Bekhti, Stéphane décroche de nouveau le pactole en découvrant l'étoile mystérieuse !

 »J’ai désinstallé Twitter »

Problème : les heures suivant son témoignage dans Touche pas à mon poste se sont révélées cauchemardesques pour la jeune femme. Sur son compte Instagram, depuis 72 heures, l’influenceuse dévoile les moqueries et injures dont elle est la cible sur Twitter/X, et qui l’ont même conduite à désinstaller l’application pour se protéger psychologiquement :  »Déferlement de haine pas possible envers moi sur Twitter après l’émission. J’ai jamais vu des commentaires aussi atroces. Je crois que personne n’a compris le but de mon intervention. J’ai dit de manière explicite que j’avais été mal influencée, j’ai essayé de mettre en garde sur les conséquences de la dysmorphophobie car c’est un sujet qui concerne beaucoup de gens » a déploré Eden Elijah.

Eden a expliqué être tombée dans l’enfer de la chirurgie esthétique à cause d’un passé douloureux, qu’elle n’a pas jugé bon de mentionner dans son témoignage télévisuel :  »Je suis tombée dans un engrenage à cause de mon passé, que je n’ai pas mentionné à la télévision. Des années de harcèlement à l’école entre autres. Cela entraîne des comportements qui peuvent être perçus comme dysfonctionnels aux yeux des autres, mais pourquoi juger à ce point, bien cachés derrière les écrans, alors que j’ai eu le courage de témoigner de mon expérience ? Ça me dépasse ».

ES

Advertisement

Á La Une