Connect with us

Divertissement

‘J’ai même pensé à me…’ : Zahia Dehar se livre sans filtre sur ses idées noires

Published

on

Zahia Dehar a été connue du grand public suite à « l’affaire Zahia » qui mêlait entre autres des footballeurs. Suite à celle-ci, la jeune femme a connu une période particulièrement trouble.

C’est en 2010 que « l’affaire Zahia » a éclaté. Souvenez-vous, la justice française accusait quatre joueurs de l’équipe de France d’avoir eu recours aux services d’escort-girls, pour certaines mineures. Ces derniers n’étaient autres que Franck Ribéry, Sydney Govou, Karim Benzema et Hatem Ben Arfa. Ribéry et Benzema, avaient eu des rapports avec Zahia Dehar, mineure au moment des faits. Cette dernière a expliqué aux autorités qu’ils ne connaissaient pas son âge.

Les footballeurs, eux, ont tous les deux été relaxés par la justice. Mais cette histoire a laissé des traces, voire même « un petit champ de ruines », comme l’avait indiqué Me Carlo Alberto Brusa, l’avocat de Franck Ribéry, après quatre ans de procédure. Aujourd’hui, Zahia ne peut s’empêcher de penser à cette affaire qui a laissé énormément de traces derrière elle.

Lire Aussi  Rym Renom : fait-elle partie d’une secte ? Son ex Vincent Queijo prend la parole

Zahia revient sur l’affaire qui l’a fait connaître

À l’occasion du podcast ‘Fenêtre sur corps’ de L’Equipe magazine, Zahia Dehar est revenue sur son passé et plus particulièrement sur cette histoire. Celle qui multiplie désormais les casquettes a raconté avoir eu énormément de mal à se relever une fois que le scandale a éclaté. Et pour cause, absolument tous les regards étaient braqués sur elle.

Zahia (qui a annulé sa participation à TPMP à la dernière minute) a avoué avoir pensé au suicide. Les apparences sont parfois trompeuses, alors même si la jeune femme semblait assumer cette affaire, elle était en réalité très affectée. D’autant plus que Zahia l’affirme : elle n’a pas cherché, ni provoqué ce scandale.

Zahia évoque ses idées noires

Comme elle l’a expliqué au micro de Fenêtre sur corps, elle n’a pas porté plainte contre personne. Toujours selon ses propos, la police est venue la chercher « parce qu’elle avait des enregistrements, des écoutes ». Toutefois, Zahia a préféré nié :

Mon nom est sorti malgré moi dans la presse, pour moi c’était la fin de ma vie. J’ai même pensé à me suicider.

Aujourd’hui, l’affaire est loin derrière elle mais Zahia Dehar y reste indéniablement associée. Heureusement, elle a pu compter sur le soutien sans faille de personnes qui ne l’ont pas jugée.

On le sait très bien, cette étiquette, c’est la pire qu’une femme puisse porter dans la société. Et commencer ma vie d’adulte avec cette étiquette, être connue par tout le monde comme ’ce genre de femme’, c’était très dur.

The post ‘J’ai même pensé à me…’ : Zahia Dehar se livre sans filtre sur ses idées noires appeared first on Officielles.

Lire Aussi  Kamila décomplexée : elle montre sa nouvelle silhouette après avoir pris 13 kilos

Á La Une