Connect with us

Divertissement

Hilona Gos maman : ses propos sur son fils ne passent pas

Published

on

Maman d’un petit Jean-Joseph de trois mois et demi, Hilona Gos a tenu des propos sur ce dernier qui ont vivement choqué la Toile. Explications.

Depuis le 28 mars 2024, Hilona Gos découvre les joies de la maternité auprès de son compagnon Paul-André. Ensemble, le couple a accueilli un petit garçon prénommé Jean-Joseph. Né avec un mois d’avance, le nourrisson comble ses parents de bonheur. Même si sa jolie maman a confié avoir du mal à accepter son nouveau corps.

En parallèle, elle ne cesse de s’attirer les foudres des internautes au sujet de ses choix d’éducation. De fait, Hilona Gos s’est déclarée ouvertement favorable à la fessée. Des propos qui n’ont pas fait l’unanimité. Après avoir été accusée d’avoir rendu son fils malade, elle a tenu des propos cash qui en ont choqué plus d’un.

Hilona Gos tient des propos choquants sur son fils

Depuis qu’elle est devenue maman pour la première fois, Hilona Gos s’attire régulièrement la colère de sa communauté. Avant même de donner naissance à Jean-Joseph en mars dernier, la star de télé-réalité avait un avis bien tranché sur l’éducation qu’elle souhaitait lui donner. Visiblement sur la même longueur d’ondes que son chéri Paul-André, elle affichait ouvertement ses opinions sur sa chaîne YouTube. Que ce soit auprès de ses amies ou de sa belle-mère, elle exprimait son intention de poser des limites strictes.

Lire Aussi  Alizée (Pekin Express) : elle annonce être enceinte de son troisième enfant

Questionnée sur l’éducation Montessori, elle s’était montrée très réticente. Voire même hostile. Pour rappel, cette pédagogie consiste à offrir à l’enfant une liberté d’apprentissage totale. Comme toute méthode d’éducation alternative, elle a ses limites. Et Hilona Gos l’a très rapidement compris. Pour elle, hors de question de laisser trop de libertés à son enfant, sinon, ce serait la porte ouverte à tous les caprices. Elle estime que grandir dans un cadre précis forge le caractère de l’enfant et évite les frustrations à l’avenir.

@t_news__

La pédagogie Montessori est une méthode d’éducation centrée sur l’enfant. Elle part de la curiosité innée qu’on retrouve en chaque enfant pour faciliter l’apprentissage par l’exploration ainsi que bâtir l’estime de soi.

♬ son original – T_news__

Les internautes scandalisés par ses paroles

De toute évidence, la compagne de Paul-André n’a d’ordres à recevoir de personne concernant l’éducation qu’elle souhaite donner à leur enfant. Pourtant, ses propos cash sur la fessée ainsi que sur les « caprices » de leur fils de trois mois et demi ont du mal à passer. Ce jeudi 13 juin 2024, Hilona Gos a fait part d’un problème à ses abonnés sur ses réseaux sociaux. Celui-ci concerne directement le sommeil de son fils qui aurait du mal à s’endormir lorsqu’elle n’est pas à ses côtés.

C’est pas un caprice. Mais par contre, il est malin, très malin. […] Il est censé s’endormir. Et moi, je viens quand j’ai envie de venir. Sauf qu’au bout de 10 minutes, il hurle. Mais il huuurle. […] Quand j’y vais, il fait ça (mime un sourire). J’ai envie de le buter. Je lui dis ‘tu te fous de ma gueule là en fait’.

En outre, Hilona Gos affirme que lorsqu’elle est à côté de lui et qu’il est dans son lit, il dort sans problème. Elle nuance tout de même en déclarant que « ce n’est pas un caprice du tout », mais qu’elle doit « l’habituer » à dormir seul. Des propos qui ont eu le don de faire sortir de leurs gonds certains internautes. « Il est beaucoup trop petit pour s’endormir seul », « On aura tout entendu », « Elle est folle », « Ce bébé a besoin de PROXIMITÉ », « Mots choquants », « Il a besoin de toi »… Autant de remarques qui remettent en question son instinct maternel.

@gossip.buzz

♬ son original – GOSSIP BUZZ ✪

The post Hilona Gos maman : ses propos sur son fils ne passent pas appeared first on Officielles.

Lire Aussi  "Il était complètement fou", Magali Ripoll brise le silence pour la première fois sur le Grêlé, le tueur en série repéré dans une émission de Nagui

Á La Une