Connect with us

People

Fashion Week : Carla Bruni-Sarkozy dévoile ses jambes en robe fendue pour Saint Laurent

Published

on

Top model un jour, top model toujours : une expression qui sied parfaitement à Carla Bruni-Sarkozy. Elle a fait sensation aux côtés de ses pairs pour le défilé Saint Laurent dans le cadre de la Fashion Week parisienne, non loin d’autres grands noms de la mode, comme Eva Herzigova et Kate Moss.

C’est dans le cadre majestueux de la fontaine du Trocadéro face à la tour Eiffel, que le styliste belge de Saint Laurent Anthony Vaccarello a organisé ce mardi 27 septembre 2022 son défilé de la Fashion Week parisien pour la collection printemps-été 2023. Un événement lors de la semaine de la mode qui a débuté en trombe avec le show audacieux de Weinsanto et s’est poursuivie avec les créations Dior. Pour son catwalk, le directeur artistique de Saint Laurent a pu apprécier la venue d’une multitude de figures de la mode, comme Carla Bruni-Sarkozy et Eva Herzigova.

Lire Aussi  Illan : accusé d’agression sexuelle mais déterminé à revenir en télé-réalité, il s’exprime

L’ancienne First Lady de 54 ans n’était pas avec son mari Nicolas Sarkozy mais a pu retrouver de nombreuses connaissances de ses années de top model, comme Eva Herzigova. La maman d’Aurélien et Giulia, fraîchement revenue de Milan, était sublime avec une robe porte-feuille noire et fendue qui laissait apparaître ses longues jambes. Eva Herzigova (49 ans) a choisi elle de dévoiler sa chute de reins avec sa robe noire mais a aussi recouvert ses épaules d’une fourrure cendrée pour certaines photographies.

Sur la liste des invitées figuraient également l’Américaine Jerry Hall. Celle-ci connaît aussi bien Carla Bruni, mais pas pour les mêmes raisons que d’autres. L’ex de Mick Jagger avait avoué ne pas trop porter dans son coeur la Franco-italienne car elle était mariée au leader des Rolling Stone quand il a eu une liaison avec celle qui deviendra ensuite première dame de France… À l’époque, elle était enceinte de sa fille, Georgia. Cette dernière, aujourd’hui âgée de 30 ans, était d’ailleurs à ses côtés lors du défilé Saint Laurent : mère et fille ont formé un duo très glamour ! Kate Moss était quant à elle ravie de croiser sa pair Amber Valletta, Anja Rubik n’a pas eu froid aux yeux dans une tenue très transparente et Rosie Huntington-Whiteley n’était pas avec son mari Jason « Le Transporteur » Statham mais a répandu en solo sa beauté.

Lire Aussi  Vivement dimanche : Elsa Esnoult radieuse face à Jean-Baptise Guégan et Frédéric François

Robes longues et transparence

Aux antipodes de son esthétique de corps nu, le styliste de Saint Laurent Anthony Vaccarello a construit une silhouette qui enveloppe la femme des pieds à la tête comme le costume de la chorégraphe américaine Martha Graham dans « Lamentation ». Une esthétique inspirée de la pièce culte de Martha Graham de 1930 sur le deuil et la souffrance. Assise sur un banc et entravée dans un long tube triangulaire de jersey d’où émergent seulement le mains, les pieds et le visage, elle se balance et se débat en étirant le tissu.

Pour la collection de prêt-à-porter printemps-été 2023, le styliste belge de la maison française Anthony Vaccarello, dans la recherche d’un « raffinement », se fascine par ce visuel qui avait déjà été exploité à plusieurs reprises par Yves Saint Laurent. Des robes longues et souvent transparentes en maille de jersey se portent telles quelles ou sont équilibrées avec des pièces masculines: des manteaux en laine aux épaules fortes ainsi que des bombers et trenchs en cuir.

Lire Aussi  Benjamin Castaldi chanceux aux jeux : "J'ai vécu un truc de fou"

Á La Une